ONRE, l’ Observatoire national de la rénovation énergétique vient de publier un rapport composé de deux dossiers, offrant des éclairages complémentaires à partir de deux sources : l’enquête sur les travaux de rénovation énergétique dans les maisons individuelles (Tremi) 2020 qui interroge des ménages résidant en maison individuelle sur les travaux réalisés entre 2017 et 2019 et les données relatives aux principales aides à la rénovation sur la période de 2016 à 2019, telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), les certificats d’économies d’énergie (CEE) ainsi que les aides Habiter mieux (HM) de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah). L’analyse combinée de ces deux ensembles de données permet de dresser le panorama des rénovations énergétiques en France le plus complet à ce jour.

Enquête Tremi : les chiffres des postes “fermetures”

Il en ressort qu’n 2019,le “geste de rénovation” le plus fréquent a été le remplacement ou l’installation de système de chauffage (658 000 gestes), suivi de près par la pose ou le remplacement de fenêtres, de portes-fenêtres et de baies vitrées (634 058 geste en 2019). Ajoutons à ces chiffres, 283 898 gestes de rénovation pour la pose ou le remplacement d’ouvertures de volets, ventelles, jalousies… et 303 707 gestes pour la pose ou le remplacement de portes donnant sur l’extérieur.
90% des fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées remplacées ou installées en 2019 étaient en double vitrage et seulement 6% en triple vitrage.
Côté budget, sur les 27,8 milliards qui ont été dépensés en 2019 par 3,1 millions de ménages en travaux, 7,3 milliards ont été consacrés aux travaux postant sur les ouvertures dont 83 ont été réalisés par des professionnels.

Gains énergétiques par poste rénové

Les gains issu du changement des fenêtres et portes-fenêtres

470 427 ménages bénéficiant de gains énergétiques en énergie finale déclarent avoir, en 2019, remplacé leurs fenêtres et 376 028 ménages bénéficiant de gains énergétiques en énergie finale déclarent avoir remplacé leurs baies vitrées.
Le gain énergétique moyen est croissant avec le nombre de fenêtres, portes-fenêtres ou baies vitrées posées ou remplacées.

Pour télécharger le rapport : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/files/2021-05/rapport_onre_%20mai2021.pdf