Samedi 3 août, Fabrice Amedeo, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres s’aligne au départ d’un monument de la course au large, la “Rolex Fastnet Race” et ira saluer le célèbre phare de la mer d’Irlande. Des retrouvailles avec une épreuve qui lui a inoculé le virus des virées hauturières et mais aussi avec Eric Péron, son comparse des rendez-vous en double. Comme une répétition estivale avant la Transat Jacques Vabre en fin d’année.

Organisée tous les deux ans depuis 1925, la Rolex Fastnet Race est cette année la première épreuve en double des Imoca Globe Series, et s’apprête à réunir une bonne vingtaine de bateaux à Cowes. Samedi 3 août à 13h35, les concurrents couperont la ligne de départ pour un parcours mythique de 608 milles via le phare du Fastnet et avant une arrivée jugée à Plymouth. Particulièrement attaché à cette épreuve dont il ne cache pas qu’elle a joué un grand rôle dans la naissance de sa passion pour la course au large, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres s’y alignera avec son co-skipper habituel, Eric Péron. Un rendez-vous auquel il se réjouit de prendre part : « Le bateau va bien et je suis vraiment très content de retrouver Eric. La flotte des Imoca va être bien représentée, ce qui va nous permettre de nous étalonner par rapport à la concurrence en vue de la Transat Jacques Vabre. Ça s’annonce vraiment intéressant parce que ça risque d’être une course relevée, une régate au contact, très serrée ».