Nice, entreprise spécialisée dans les domaines de l’automatisation et de la sécurité de la maison, annonce son partenariat avec le studio Mario Cucinella Architects pour son nouveau siège social de 16 000 m2 au Brésil.
Situé à Limeira au nord-ouest de São Paulo, il s’inspire des usines 4.0 qui ont recours à de nouvelles technologies afin d’améliorer les conditions de travail des employés, d’augmenter la qualité de production et in fine de créer des modèles économiques plus éthiques. Ce bâtiment qui accueillera également un centre de Recherche & Développement reflète les engagements de Nice en matière de développement durable.

Ce bâtiment a été conçu pour réduire la consommation d’énergie et pourra fonctionner hors réseau une grande partie de l’année sans émissions de carbone.
Grâce à une combinaison de masse thermique et de ventilation naturelle, la zone de production ne nécessitera ni refroidissement ni chauffage. Le toit en surplomb fournira aux façades en verre une protection contre le rayonnement solaire tout en permettant à tous les espaces de travail d’être inondés de lumière diffuse. Des éléments de façade ouvrants permettront à l’ensemble du siège de Nice de s’appuyer sur une ventilation naturelle pendant les deux tiers de l’année.
Des panneaux photovoltaïques de toiture d’une superficie de 4 000 m² suffiront à la consommation électrique du bâtiment, lui permettant potentiellement de se déconnecter du réseau pendant les beaux jours. Le toit facilitera également la collecte des eaux pluviales, qui seront stockées dans un réservoir d’eau de 500 m3.
«Nous sommes fiers de ce projet, car il incarne l’engagement de Nice, d’une part vers l’innovation et la recherche de solutions de rupture et, d’autre part, vers un design durable pour une meilleure qualité de vie, en ligne avec le concept Connected Living qui anime le développement de notre », affirme Lauro Buoro, président-fondateur du groupe Nice. C’est pourquoi nous avons choisi de collaborer avec un architecte de renom tel que Mario Cucinella, soucieux de créer de l’empathie entre le bâtiment, l’environnement et les personnes et qui a su traduire la vision de Nice dans un projet emblématique de notre engagement pour l’innovation et la croissance », conclut Lauro Buoro.