Le groupe japonais Lixil vient de conclure un accord de cession définitive de l’entreprise italienne de façade Permasteelisa au fonds américain Atlas Holding. L’entreprise, implantée à Trévise, leader dans les services d’ingénierie, la gestion de projet, la production et l’installation d’enveloppes architecturales, est connue pour avoir travaillé, entre autres, sur la construction de bâtiments emblématiques tels que le Shard à Londres, l’Apple Campus à Cupertino, le nouveau World Trade Center à New York ou, en France, le Musée des Confluences de Lyon.
Les termes de la transaction, sous réserve des conditions de clôture habituelles et des approbations réglementaires, n’ont pas été divulgués.
« Nous sommes ravis d’avoir conclu un accord qui permettra à Permasteelisa, une entreprise de classe mondiale, de faire partie de la famille Atlas et de son groupe commercial mondial. Nous pensons qu’Atlas est le propriétaire idéal de Permasteelisa, car l’entreprise jouit d’une solide réputation. en termes d’amélioration du capital humain et financier nécessaire pour renforcer les activités commerciales à long terme « , a déclaré Kinya Seto, PDG de Lixil.
Rappelons que ce conglomérat japonais Lixil, qui l’avait acquis en 2011 pour 570 millions d’euros auprès des fonds d’investissements Investindustrial et Alpha, l’avait déjà vendu en 2017 au groupe chinois Grandland pour 467 millions d’euros, mais les autorités américaines avait bloqué l’opération en 2018.