La crise sanitaire liée au coronavirus a pris une ampleur importante en France, nécessitant des mesures de protection et de confinement qui pèsent sur le secteur d’activité de la menuiserie et de la fermeture.
Verre & Protections Mag et TBC Innovations se sont mobilisés sur ce sujet et ont souhaité connaître les impacts sur l’activité menuiserie & fermeture et comprendre comment les professionnels géraient la situation et envisageaient la reprise après la crise sanitaire.
180 chefs d’entreprises du secteur Menuiserie & Fermeture ont répondu à cette enquête menée entre le 27 mars et le 6 avril 2020.
Ces entreprises de tailles différentes représentent des secteurs d’activité aussi variés que celui des fenêtres, des volets roulants, des vérandas, des blocs-portes, des portes d’entrée, portails, garde-corps, des vitrages, des toiles ou encore des gammistes ou des réseaux.
Ils ont ainsi donné leur vision de cette crise sanitaire avec les conséquences actuelles et futures que cela implique.

Les mesures prises depuis le début du confinement

• 51% des entreprises interrogées confient avoir fermé à 100% leurs ateliers de production et leurs usines.
• 49% des répondants ont une partie de leurs salariés en télétravail.
• 28% déclarent que leurs établissements sont fermés et leurs salariés sont au chômage technique.
• 26% essayent tout de même de poursuivre une partie ou l’ensemble de leurs activités de production.

Focus sur les entreprises conservant l’ensemble ou une partie de leur activité de production

• 46%, c’est le pourcentage moyen maintenu d’activité de production pour les entreprises qui conservent une partie de leur activité.

Les entreprises maintenant l’ensemble ou une partie de leur activité de production n’envisagent pas de les stopper pour 71% d’entre elles. Les raisons évoquées sont la volonté de continuer à fournir leurs clients qui sont dans l’obligation de poursuivre leurs activités ainsi que le maintien de l’exportation de leurs produits à l’international.
• 15% envisagent de stopper leur activité.
• 14% n’arrivent pas encore à se décider et attendent de voir si leurs fournisseurs et clients poursuivent leur activité.

Focus sur les entreprises ayant stoppé l’ensemble de leur activité de production

• 65% des entreprises ayant stoppé leur activité de production envisagent de la reprendre avant la fin du confinement.
• 22% attendront la fin du confinement pour reprendre leur activité.
13% ne savent pas encore se décider. Ils veulent attendre que leurs clients et fournisseurs aient repris leur activité ainsi que la parution du guide des préconisations de l’OPPBTP et des moyens de protection (paru le 2 avril dernier).

Pour les entreprises qui envisagent un redémarrage de leur activité de production avant la fin du confinement, elles prévoient en moyenne une reprise à hauteur de 39%.

La baisse du chiffre d’affaire, l’arrêt des chantiers et la fermeture des clients sont les impacts majeurs

Les impacts de la crise sanitaire sur le secteur sont, pour 96% des entreprises interrogées, une baisse de chiffre d’affaires ainsi que l’arrêt des chantiers et la fermeture de leurs clients pour 88% d’entre eux.
69% évoquent une tension sur la trésorerie, 56% une rupture d’approvisionnements et 56% des difficultés à mettre en place les mesures sanitaires (question posée avant la parution du guide des préconisations de l’OPPBTP le 2 avril) et 54% des reports des investissements.

À court terme, une reprise jugée lente, ralentie pour le secteur

À moyen-long terme, une perte de chiffre d’affaire, un ralentissement économique et faillites évoquées

• Pour 65% des répondants, la perte de chiffre d’affaires et le ralentissement économique du secteur sont les conséquences majeures de cette crise sanitaire.
• 63% évoquent des conséquences de cessation des activités et de faillite des entreprises.
• 45% décrivent une remise en cause des investissements en cours.

Des attentes envers le gouvernement pour aider la relance du secteur menuiserie & fermeture

Les entreprises interrogées attendent des mesures concrètes de la part du gouvernement afin de relancer au mieux leur activité. Plusieurs sont évoquées :
• Des aides à la rénovation pour les particuliers : augmentation de Ma Prime Rénov’, TVA à taux réduit de 5,5% pour tout type de travaux et fourniture seule, plus d’incitation à la rénovation.
• Des incitations à la construction neuve : accès élargi au PTZ, à la loi Pinel.
• Une plus grande liberté vis-à-vis des heures supplémentaires : libération des heures supplémentaires pour 2020, suppression des charges fiscales sur celles-ci pour au moins deux ans.
• Des aides financière aux entreprises du secteur : remboursement rapide du chômage partiel, suppression des dettes dues à la crise, suppression des charges URSSAF et impôts, aide financière pour les charges courantes avec allègements, maintien du taux de crédit bas.
­

­

Verbatims

“Redémarrage progressif entre S15 et S16, en cohérence avec les décisions de la filière” “Nos clients sont fermés, nous manquons de commandes pour continuer notre activité de production” “Il est important de rassurer le consommateur particulier pour qu’il réalise des projets”
“Le groupe souhaite continuer à produire pour soutenir les clients qui sont dans l’obligation financière de maintenir l’activité” “Nous avons besoin de notre production pour l’international” “L’activité pourra reprendre à 100% à la fin du confinement, lorsque nos clients auront la possibilité de poser les fenêtres chez les particuliers et que les chantiers BTP auront repris”
« La réouverture sera aussi liée à la disponibilité des matières premières, aux transports logistiques et moyens de protection pour le personnel” “Il est nécessaire d’avoir des masques pour les salariés, notamment pour ceux qui posent des menuiseries, afin de rassurer les clients finaux, les particuliers” “Espérons que ça ne dure pas plus de deux mois !”

­

Méthodologie de l’étude TBC Innovations

L’enquête a eu lieu entre le 27 mars et le 06 avril 2020.
Les chefs d’entreprises ont répondu sur la plateforme d’enquête en ligne de TBC Innovations.
La chargée d’études TBC a réalisé l’analyse des réponses en effectuant les tris à plat et croisés de chacune des questions.
TBC Innovations est une société de Conseil et d’Etudes spécialisée dans l’Innovation pour le bâtiment. Pour plus d’information sur cette étude, n’hésitez pas à nous contacter:  cdehorta@tbcinnovation.fr ou www.tbcinnovation.fr