Ce 12 juin 2019, lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a annoncé vouloir « transformer le CITE en une aide plus massive, versée à ceux qui en ont le plus besoin ».
Le Premier ministre veut en effet revoir complètement les dispositifs d’aide à la transition énergétique : « Nous remettrons donc complètement à plat les aides existantes à la rénovation énergétique, parce que ces aides sont d’une effroyable complexité, parce qu’elles profitent en réalité aux ménages les plus riches. Nous transformerons donc le Crédit d’impôt de transition énergétique (CITE) en une aide plus massive, versée à ceux qui en ont le plus besoin. » Edouard Philippe a d’ailleurs fait le lien avec les projets de loi actuellement discutés au Parlement et des amendements qui s’y ajoutent : « A part dans le logement social, nous ne disposons pas aujourd’hui des leviers efficaces pour venir à bout des passoires thermiques qui plombent le climat et le pouvoir d’achat de nos concitoyens. Nous devons donc les inventer ensemble. Je sais que les députés feront des propositions, et j’y suis ouvert. », a-t-il déclaré. Une référence à l’amendement à la loi énergie déposé par la députée LREM Marjolaine Meynier-Millefert, qui souhaite interdire à la location les passoires thermiques.