Comme chaque façadier dans le cadre d’une fin de réalisation d’une façade, Ouest Alu a toujours proposé à ses clients un contrat d’entretien. En 2019, lorsque Loïc Soria prend la direction générale de la société après 15 années passées dans le service, il souhaite aller plus loin et construire une offre globale de services et de maintenance. Après six mois de travail, cette nouvelle offre structurée voit le jour et s’inscrit dans la raison d’être de l’entreprise : innover et concevoir durablement des façades pour le bien-être de tous. Il est aujourd’hui essentiel d’entretenir les façades des bâtiments. Cela permet en premier lieu de garantir les performances, les fonctionnalités et la sécurité des façades. Et enfin, un contrat d’entretien viendra grandement réduire les risques de surcoûts liés aux réparations et augmentera ainsi la durée de vie des façades.
“ Toutes les entreprises doivent aujourd’hui se tourner vers le côté serviciel. En moyenne, une façade va rester en place une trentaine d’années. Il est de notre devoir de les pérenniser en proposant une offre durable ” explique Loïc Soria, Directeur général de Ouest Alu.
Loïc Soria capitalise sur les compétences individuelles et collectives de l’entreprise, mais aussi sur son expérience du marché de la façade et son outil de production, pour proposer une offre qui répond en tout point aux besoins du marché : construire ensemble et durablement. Aujourd’hui, cette offre représente une réelle plus-value et positionne Ouest Alu comme un acteur incontournable sur le marché.

Antoine Latapie nouveau directeur d’activité

Toujours dans l’idée de structurer cette offre, Loïc Soria crée un département services et nomme un directeur d’activité : Antoine Latapie. Sa double casque e de directeur de projet et de cette nouvelle offre prouve que l’entreprise est désormais résolument tournée vers le service. « Mon double rôle permet d’asseoir le nouveau positionnement de Ouest Alu, en créant du lien entre les projets en cours et l’offre de services, pour une transition plus facile et plus rapide ». Pour appuyer cette nouvelle gouvernance, Antoine Latapie a également rejoint le Comité Exécutif de la société. Cette nomination et le fait que l’activité “services” soit représentée au Comex prouve l’importance stratégique que lui accorde la direction.
“Nous maîtrisons les normes essentielles et nous bénéficions d’une réelle expertise technique que nous allons mettre au service de l’entretien, de la maintenance et de la résolution de dommages éventuels liés à l’exploitation des façades de nos clients”, ajoute Antoine Latapie.

Une offre en trois piliers

Avec cette solution, Ouest Alu propose une gamme complète d’ores personnalisées, pour répondre aux besoins de gestion de façade de l’ensemble des bâtiments.
Cette gamme se décline en 3 offres :

Dans une logique d’hyper-adaptabilité aux besoins des clients, Ouest Alu propose également des options à la carte : valorisation et nettoyage des façades, remplacement des pièces d’usure, suivi semestriel et accompagnement pour les essais annuels règlementaires sur les ouvrants de sécurité, solution de dépannage sous 24 heures et amélioration continue via des études thermiques ou le chiffrage de solutions énergétiques.
En tant que professionnels de la façade, les techniciens-experts Ouest Alu peuvent intervenir dans les règles de l’art : remplacement des pièces défectueuses, solutions adaptées de remplacement de fenêtres existantes, remplacement complet des châssis…

50 postes à pourvoir sur la globalité de Ouest Alu (fenêtres et façades / neuf et service)

Cette nouvelle offre permet d’automatiser et de digitaliser les données liées à la maintenance. In fine, chaque client pourra consulter l’historique des informations clés de l’entretien de sa façade, comme un véritable carnet d’entretien.
Ouest Alu ambitionne de doubler son chiffre d’affaires sur les services d’ici deux ans.
“Nous sommes aujourd’hui convaincus du potentiel de cette offre de services. Nous apportons une véritable tranquillité à nos clients, notamment avec la possibilité de dépanner en 24 heures. Nous connaissons le marché, disposons de compétences reconnues et nous avons la certitude de pouvoir remplir des objectifs ambitieux, tant en termes de chiffre d’affaires que de valorisation pérenne des façades du patrimoine”, conclut Loïc Soria.