Ouest Alu, entreprise incarnant l’activité façade du groupe Liébot, affiche un dynamisme à toute épreuve : carnet de commandes en hausse, approche commerciale plus ambitieuse, investissements dans son outil de production, recrutements… Sa maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur d’une façade, son savoir-faire et son agilité lui permettent de répondre aux projets les plus pointus, tels que la Marseillaise (Jean Nouvel), dont elle a réalisé la façade et qui a été élue “deuxième plus beau building au monde”.

Un carnet de commandes en hausse et une croissance à deux chiffres pour 2021

Avec un carnet de commandes 2020 a chant une croissance à deux chiffres par rapport à l’exercice précédent, une démarche commerciale plus ambitieuse et une expertise qui le positionne parmi les leaders de la façade en France, Ouest Alu table sur une croissance à deux chiffres pour 2021, lui permettant de passer d’un chiffre d’affaires de 78 M€ en 2019 à environ 90 M€ en 2021. Marquée par le confinement et l’impact économique lié à la Covid-19, l’année 2020 n’aura a affiché qu’un léger repli pour Ouest Alu, avec un CA estimé à 71 M€ pour 2020 (-9 %par rapport à 2020).
“Ce résultat, très positif dans le contexte actuel, nous le devons à l’engagement sans faille de nos équipes. En tout et pour tout, Ouest Alu n’aura fermé ses portes que deux semaines lors du confinement. Nos clients, dès les depuis des années, ont maintenu leur confiance en continuant à nous confier leurs chantiers. Nous avons repris à effectif très réduit à la réouverture et avons été intransigeants au sujet des mesures de sécurité, mais cela a permis de maintenir l’activité ; la nôtre mais également celle de toute la chaîne des fenêtres et façades”, explique Loïc Soria, directeur général de Ouest Alu, arrivé en fonctions le 1er janvier 2020 (lire notre article sur cette nomination).

Un site de production unique en France dans lequel Ouest Alu a investi plus d’un million d’euros en 2020

D’une surface de 17 000 m2, complétée par 12 000 m2 d’entrepôt, ce site industriel d’où sortent l’ensemble des façades Ouest Alu (100 000 m2 par an) est situé aux Herbiers, en Vendée. Il se distingue par sa taille mais également sa technicité. Ouest Alu est ainsi le seul concepteur de façades à disposer, en interne de tous les moyens d’essais pour la valida on de ses conceptions. Notamment un banc acoustique, plusieurs bancs mécaniques, plusieurs machines d’endurance et trois bancs AEV (Air Eau Vent), dont un inversé de très grande dimension : 6mx7m (le seul chez un façadier français). Ces outils, lui permettent de tester et valider les performances de ses façades avant leur installation. Les investissements ont permis de porter à six le nombre de centres d’usinage présents au sein de son site de production. Les moyens de levage ont également été étoffés et entretenus en cette année 2020 afin de réduire la pénibilité et de favoriser la mixité des postes. Il est à noter que sur le périmètre industriel, il y a presque 50% de femmes au sein de Ouest Alu.

50 postes à pourvoir, majoritairement en production mais aussi en bureau d’études et R&D

Forte de la dynamique actuelle, Ouest Alu cherche à recruter 50 personnes d’ici à 2021. L’entreprise qui compte 350 salariés intègre, outre la production, la gestion de chantier mais également sa propre R&D, son bureau d’études, son service des méthodes, lui permettant de gérer en interne l’ensemble de la chaîne de valeur d’une façade, de sa conception à son installation sur site. Une particularité qu’elle est la seule à a cher en France et qui lui permet de gérer ses chantiers avec agilité, fluidité et performance. Elle ouvre des postes aux Herbiers dans la quasi totalité de ces métiers.