Pour la troisième année consécutive, Biesse Group fait partie des lauréats du prix des «Best Managed Companies». Cette initiative de Deloitte vise à soutenir et récompenser depuis trois ans les entreprises italiennes excellentes en termes de capacité organisationnelle, de stratégie et de performance.
Deloitte a évalué les entreprises en fonction de six piliers: stratégie, compétence et innovation, responsabilité sociale d’entreprise, engagement et culture d’entreprise, gouvernance et mesure du rendement, et internationalisation.
« Félicitations au Groupe Biesse pour cette récompense importante », ont déclaré Ernesto Lanzillo, responsable privé pour l’Italie, la Grèce et Malte, et Andrea Restelli, partenaire Deloitte et directeur BMC. « Les entreprises récompensées dans cette troisième édition ont démontré non seulement leur excellence, mais aussi leur grande capacité et leur résilience face à la crise causée par la pandémie continue de Covid-19. Nous avons mis plus de temps que prévu pour évaluer les candidats afin de nous permettre d’examiner plus en profondeur la manière dont les candidats avaient géré l’urgence. Les cinquante-neuf entreprises de cette édition reflètent donc une Italie faite d’excellence qui, en tirant parti de ses atouts et grâce à une gestion prudente, réussit à surmonter une période d’incertitude sans précédent « .
Il y a cinquante-neuf « Deloitte Best Managed Companies » (BMC), c’est-à-dire des entreprises qui reçoivent ce prix dans le cadre de l’initiative Deloitte soutenue par ALTIS Università Cattolica, ELITE – le programme du London Stock Exchange Group qui soutient le développement et la croissance des entreprises potentielles – et Confindustria.
Les lauréats ont été sélectionnés, à l’issue d’un processus d’évaluation scrupuleux, par un jury indépendant d’experts du monde institutionnel, académique et commercial italien: le professeur Lorenzo Ornaghi, président honoraire de la Graduate School of Economics and International Relations (ASERI) et de l’université maître de conférences, ancien recteur de l’Université catholique et ancien ministre du gouvernement italien, Maurizio Costa, directeur de grands groupes italiens avec une expérience managériale consolidée et Francesca Brunori, et directeur du domaine du crédit et des finances de Confindustria.