Initialement prévue début 2022, le démarrage de la Filière à responsabilité élargie des producteurs (REP) va être reportée à 2023 et étalée dans le temps. C’est en effet ce qui ressort d’un communiqué du ministère de la transition écologique paru ce jour. Souhaitant sûrement éviter un nouveau choc inflationniste dans le bâtiment, les services de Barbara Pompili expliquent que « dans un contexte marqué par la crise sanitaire et la situation actuelle de tension sur l’approvisionnement pour certaines matières premières de construction, les échanges avec les parties prenantes ont mis en exergue la nécessité d’apporter une bonne visibilité aux acteurs sur les modalités de mise en œuvre de cette nouvelle filière REP et de prévoir une progressivité dans le déploiement.
Ces textes vont permettre aux acteurs de disposer de cette visibilité sur les modalités précises de mise en œuvre de la nouvelle filière REP, afin qu’ils puissent se préparer dans de bonnes conditions et anticiper sa mise en œuvre opérationnelle. L’année 2022 sera ainsi mise à profit pour que les éco-organismes agréés puissent établir les conventionnements avec les collectivités et acteurs privés de la gestion des déchets de construction, afin de pouvoir enclencher au plus tard le 1er janvier 2023 les soutiens financiers ».