De droite à gauche : Marthe Thérèse Diouf, responsable logistique et Aymen Bel Hadj Ali, responsable production du site de Sépalumic-Sénégal lors de l'inauguration.

C’est à Diamniadio, près de Dakar, que Sepalumic vient d’implanter le nouveau site industriel de sa nouvelle filiale Sepalumic Sénégal. Sur 2 500m2 de surface globale intérieure, dont 1200m2 de stockage, l’usine comprend notamment une nouvelle chaîne de laquage d’une capacité mensuelle de 60 000m2.
Cette inauguration, en présence de Cécile Sibertin-Blanc, Managing Director & Co-shareholder de Valfidus SA, Jean-Christophe Vidal Revel, Président de Valfidus et des équipes de Sepalumic International et marketing et communication de la marque (notre photo ci-dessous).

Stabilité du Sénégal et croissance des grands chantiers en Afrique de l’Ouest

« Notre ADN consiste à répondre à des projets individuels et sur mesure. C’est notre force et notre principal moteur, explique Chris Ward, responsable de Sepalumic International. Ce nouveau site en Afrique nous offre la possibilité d’aller plus loin dans cette démarche. Nous sommes déjà présents depuis plusieurs années, sur le continent africain avec le site de Sepalumic Maroc, il était logique de continuer physiquement à soutenir le développement local de nos clients comme nous l’avons toujours fait.

Cette stratégie offre plus de flexibilité et de proximité avec nos clients, ajoute-t-il. De plus, le marché de l’aluminium est en plein essor au Sénégal; c’est donc une place stratégique pour épauler nos clients et les aider à répondre positivement à un plus grand nombre d’affaires. Cette zone du monde accueille désormais de vastes chantiers qui font appel à des expertises internationales auxquelles Sepalumic à toute la capacité de pouvoir apporter son accompagnement », précise Chris Ward. Nous intervenons par exemple sur l’immense campus en Gambie ou dans un hôpital en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons parallèlement capter les chantiers des particuliers ».

Laquage certifié Qualicoat

La zone de stockage qui accompagne la nouvelle unité de laquage permettra la constitution d’un stock, notamment pour les couleurs les plus commandées comme le blanc et le gris. « Pour les autres teintes, tout est possible, précise Chris Ward, c’est à̀ la demande des clients. L’objectif est d’offrir une qualité de produits et de services en Afrique de l’ouest identique à̀ celle de nos autres unités de production dans le monde. D’ailleurs, cette exigence sera certifiée par le label Qualicoat ».
Notons que, engagée dans une démarche environnementale, l’entreprise a souhaité que sa chaîne de laquage respecte les normes européennes et soit dotée d’une station d’épuration moderne.
Le site comptera une vingtaine d’employés, tous recrutés localement. Ils bénéficieront d’une formation de qualité sur place mais également à distance, afin de souder, fédérer les équipes et d’échanger avec les ingénieurs en France métropolitaine.
Rappelons que Sepalumic s’est doté, il y a plusieurs années, d’un service dédié à sa clientèle internationale. Elle a développé un savoir-faire en matière juridique, logistique, linguistique et d’usages spécifiques de chacun des pays distribués. Elle dispose désormais de dix sites dans le monde, répartis sur trois zones géographiques différentes (France métropolitaine, Antilles, Afrique), pour assurer la réactivité de ses livraisons; dont trois chaînes de laquage (Genlis en France, Dakar au Sénégal et Bouskoura au Maroc).
Aujourd’hui, Sepalumic International propose une offre large et performante de produits répondant aux conditions climatiques extrêmes des zones internationales.

Un reportage complet sur cette nouvelle entité ainsi qu’une interview de Chris Ward, responsable de Sepalumic International sera publié dans la prochaine édition de Verre & Protections Mag n°128.