En un an, d’octobre 2017 à septembre 2018, les logements autorisés baissent (- 5,8 %) et les mises en chantier augmentent (+ 1,6 %) par rapport au cumul des douze mois précédents, selon le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. De juillet à septembre 2018, le nombre de logements autorisés à la construction et celui des mises en chantier en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) diminuent par rapport aux trois mois précédents (respectivement – 2,1 % et – 4,0 %).

Logements autorisés

Sur un an, d’octobre 2017 à septembre 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (470 700 unités) recule (- 5,8 %) par rapport aux douze mois précédents. Tandis que l’activité des logements individuels groupés progresse (+ 3,4 %), tous les autres secteurs sont en baisse : – 7,1 % pour les logements collectifs (hors résidence), – 6,9 % pour les logements individuels purs et – 5,0 % pour les logements en résidence.

Logements mis en chantier

Entre octobre 2017 à septembre 2018, les mises en chantier de logements (419 700 unités) progressent de 1,6 % par rapport aux douze mois précédents. En hausse pour les logements collectifs (hors résidence) (+ 4,4 %) et les logements individuels groupés (+ 1,0 %), l’activité est en baisse pour les logements individuels purs (- 0,9 %) et les logements en résidence (- 5,9 %).