TBC Innovations vient de publier, le 24 avril, la nouvelle édition 2020 de Marco, son tableau de bord des marchés de la construction. La crise sanitaire du Covid-19 a créé un choc auprès de l’ensemble de la filière de la construction en France. Les consultants TBC se sont mobilisés pour mettre à jour le tableau de bord Marco qui propose des prévisions sur les marchés de la construction en France.
Depuis le début du confinement, les consultants TBC suivent les différents indicateurs sur les impacts de la crise sanitaire. Ils ont aussi interrogé plus de 200 chefs d’entreprise afin d’évaluer les impacts de la crise sur leurs activités, et de comprendre comment ces professionnels géraient la situation et envisageaient la reprise des chantiers.
Ces prévisions pour 2020, concernent la construction neuve sur chaque catégorie de bâtiments : maison individuelle, maison groupée, collectif pour les logements ; bâtiments publics, bureaux, commerces & hôtels, industries & entrepôts pour les locaux non résidentiels.

L’association de Développement Construction et de TBC Innovations

Marco est un outil prévisionnel de référence les professionnels du bâtiment en France. Il était mis à jour tous les ans, depuis plus de 25 ans par Développement Construction.
En 2019, TBC Innovations a repris la marque Développement Construction afin de poursuivre et pérenniser la publication de ses observatoires et études.
Tous les quatre mois, l’observatoire MARCO propose des scénarios et des prévisions fiables, en s’appuyant sur une expertise de modélisation économique et d’analyse de l’activité du bâtiment.
Pour plus d’information, veuillez retrouver la brochure MARCO 2020 sur le site internet de TBC : http://www.tbcinnovation.fr/marco-2020

Des chantiers brutalement stoppés dès le début du confinement

A partir du 17 mars 2020 et en quelques jours, plus de 80% des chantiers ont été stoppés. L’accord du 22 mars entre le Gouvernement et les Fédérations du bâtiment et travaux publics, et la publication le 3 avril du guide de l’OPPBTP, ont permis de fixer un cadre pour la reprise partielle d’activité de chantier dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Depuis le 20 avril, les professionnels témoignent du redémarrage de certains chantiers.

Trois scénarios sur le marché de la construction en 2020 avec la crise sanitaire

Afin d’estimer l’impact de la crise sanitaire sur l’activité du bâtiment, les consultants TBC ont pris trois hypothèses de scénarios en fonction du taux d’activité pendant le confinement, du processus de déconfinement ainsi que du rythme de reprise.
Le premier scénario, “Relance dynamique” s’appuie sur les hypothèses suivantes. Pendant les huit semaines de confinement, près de 80% des chantiers sont à l’arrêt. L’activité redémarre rapidement dès le troisième mois grâce à un déconfinement rapide et la disponibilité des équipements de protection pour les salariés. Les entreprises s’organisent pour compenser en partie le retard pris lors du confinement.
Le second scénario, ”Relance poussive” simule la situation suivante. Près de 80% des chantiers sont à l’arrêt pendant le confinement. L’activité redémarre lentement le troisième mois et ne reviendrait à 100% qu’au quatrième mois. Le manque à gagner accumulé lors du confinement impacte lourdement les entreprises et leur organisation chantier.
Le troisième scénario “Inertie au redémarrage” s’appuie sur des hypothèses plus pessimistes avec un décrochage marqué de l’activité. Les chantiers sont à l’arrêt pendant le confinement. L’activité redémarre très lentement le troisième et quatrième mois et ne reviendrait à 100% qu’au cinquième mois.