Profialis SAS vient d’annoncer qu’elle venait de rejoindre La French Fab ! « Complément naturel de notre marque “Profils de France”, La French Fab regroupe les entreprises tricolores qui misent sur l’innovation et défendent leurs savoir-faire au cœur de nos territoires », explique-t-on chez Profialis.
Rappelons que la French Fab a été lancée, le 2 octobre 2017, par Bruno Le maire, Ministre de l’économie et des finances, avec les objectifs suivants :
› Accélérer la transformation de l’industrie en France
› Unir sous un même étendard les industriels français
› Incarner le futur prospère de l’industrie française et l’attractivité de ses métiers
› Faire rayonner l’excellence de l’industrie française à l’international

Une prise de parole forte sur le fabriqué en France

« Ce qui est vrai pour mes fraises et mon paracétamol le serait-il aussi pour mes fenêtres ? »,  c’est par cette phrase volontairement énigmatique que l’entreprise Profialis se pose la question : « Si le réflexe du “fabriqué / élevé / élaboré en France” s’impose dans l’agroalimentaire et le médical, n’est-il pas judicieux de l’appliquer à d’autres pans de l’économie ? »
Selon l’entreprise Doubienne , nous traversons actuellement une crise sans précédent, qui laissera des traces profondes avec un certain nombre d’acteurs, déjà diminués avant la crise, qui ne redémarreront pas ou en laissant des salariés sur le bord du chemin.
« Il est devenu évident pour beaucoup de Français que notre industrie ne pouvait plus répondre à la fourniture d’un certain nombre de dispositifs de protection qui nous ont cruellement manqué, résultat d’anciens choix purement financiers, explique Profialis dans une prise de parole récemment rendue publique.

« Nos actes d’achat prennent une nouvelle importance »

Aujourd’hui, et alors que la reprise semble s’esquisser, nos actes d’achat prennent une nouvelle importance : en décidant de s’équiper, de s’alimenter, de se doter de produits élaborés au maximum en France, le consommateur a le pouvoir de pérenniser des emplois menacés. Il a le pouvoir de maintenir actifs et opérationnels des secteurs de l’économie et continuer, demain, à pouvoir trouver des alternatives nationales dans sa consommation quotidienne comme dans ses projets plus importants.
Rappelons que Profialis, créée il y a 70 ans par la famille De Moustier et appartenant aujourd’hui à des investisseurs privés, emploie 160 personnes sur son site unique de Pays-de-Clerval et conçoit des systèmes en PVC pour la maison dont elle assure la production et la finition. Ces profilés bénéficient de la marque “Profils de France” et sont transformés en fenêtres et fermetures par ses clients menuisiers et fermeturiers français sur tout le territoire. « Le contexte du Covid-19 a bouleversé le marché de nos clients, marché qui était déjà bien compliqué, Profialis en subit les conséquences, quasiment plus de commandes et des clients en berne, explique l’extrudeur.

« Il n’y a pas que les masques, blouses, médicaments sur lesquels il nous faut retrouver notre indépendance »

« Même si les menuiseries sont moins stratégiques que les moyens médicaux à très court terme, c’est un pan entier de notre industrie, donc de nos emplois que nous avons laissé
filer à l’étranger, sans aucune raison technique ou de savoir-faire, bien au contraire ! » soutient Profialis qui regrette qu’aujourd’hui, une partie non négligeable des menuiseries posées en France soit fabriquée à des milliers de kilomètres, avec une empreinte carbone désastreuse et inutile, alors que la même fenêtre est disponible proche des chantiers ! »
L’entreprise a été aidée par l’État français pour passer le cap difficile du Covid en favorisant un prêt de 3,2 millions d’euros, en accordant le bénéfice du chômage partiel ainsi que de nombreuses mesures de décalages de règlements, comme la plupart de ses fournisseurs d’ailleurs.
« Maintenant nous avons besoin de l’aide de nos concitoyens, pour que notre filière 100 % franco-française (PVC fabriqué et livré de Lyon, profilés fabriqués à Pays-de-Clerval, fenêtres assemblées nationalement et posées sur notre territoire) puisse survivre à cette épidémie », estime Profialis. Il faut que chacun prenne conscience qu’il est nécessaire de passer des paroles aux actes en favorisant des produits français face aux importations génératrices d’une hérésie environnementale. Chaque foyer, chaque propriétaire doit penser à accélérer la rénovation énergétique en investissant dans des menuiseries au profit de leur facture de chauffage ou de celles de leurs locataires, le choix du PVC est une évidence à ce niveau, car apportant les meilleures performances thermo-accoustiques au coût le plus abordable » soutient l’extrudeur français.
« À cette occasion, il est possible d’allier le soutien à nos emplois et à notre économie, en choisissant une menuiserie qui sera nationale, en favorisant les profils estampillés « Profils de France ». Cette chaîne vertueuse est à la portée de tous. Si les Français le plébiscitent, outre la promotion du label Origine France Garantie qui qualifie des produits, nos politiques trouveront les moyens de mettre en place les règles favorisant nos emplois nationaux, (création d’un label “valeur ajoutée française” par exemple) », conclut Profialis dans cette prise de parole sur l’après crise sanitaire.