SergeFerrari Group annonce son chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2019 et sur 12 mois, consolidé à fin décembre 2019
A change courant, et du fait de l’arrêt d’une ligne de production depuis le 1er décembre 2019, les ventes s’inscrivent en repli de -5,0% sur le 4ème trimestre. Le Groupe estime à -2,2 millions d’euros l’impact sur ses ventes résultant de cet arrêt. La zone Europe a été particulièrement impactée par cette perte de chiffre d’affaires en 2019. La zone Asia Africa Pacific a également été concernée mais dans une moindre mesure.
Si l’on exclut cet élément exceptionnel, le chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2019 aurait été stable par rapport à 2018, sachant que le 4ème trimestre 2018 avait affiché une performance particulièrement dynamique avec une croissance de +5,9% par rapport à l’année précédente.
L’impact de la variation des changes sur la croissance du chiffre d’affaires, favorable depuis janvier 2019, s’est nettement infléchi, mais reste positif à +0,4% au 4ème trimestre 2019, contre +0,8% sur les neuf premiers mois de l’année 2019. L’effet volume contribue pour sa part à hauteur de -5,4% sur la variation du chiffre d’affaires par rapport à 2018.

Activité au 31 décembre 2019 : 189,0 M€, +1,6% à change constant

Le Groupe a réalisé en 2019, une croissance organique de ses ventes de +2,2% à taux de change courant et de +1,6% à change constant. Hors élément exceptionnel lié à l’arrêt de production intervenu en décembre 2019, la croissance des ventes s’établirait respectivement à +3,4% et +2,7%.
L’impact de la variation des changes sur la croissance du chiffre d’affaires s’établit à +0,6%, soit +1,3 million d’euros, dont les 2/3 portent sur la zone Americas. En cumul, la variation globale des changes sur la zone Europe est neutre en 2019.
A change constant, le chiffre d’affaires s’inscrit en croissance sur les trois zones géographiques :
– La croissance de +0,4% en Europe a été impactée en décembre 2019 par l’arrêt de la production de son principal équipement d’enduction. Cette zone a connu en 2019 une faible croissance liée notamment, aux projets d’infrastructure moins importants que sur les autres zones géographiques ;
– La zone Americas a connu une croissance globale de 3,0% à change constant, combinant une croissance soutenue aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil et un fort repli au Mexique où le Groupe avait réalisé en 2018 de nombreux projets d’infrastructures sportives notamment ;
– La zone Asia-Pacific-Africa, avec un taux de croissance à change constant de +6,9% a connu une progression particulièrement marquée en Inde et en Chine où le Groupe dispose de filiales depuis 2017. A l’inverse, les ventes au Moyen-Orient sont étales par rapport à 2018.

Perspectives

Comme annoncé, le Groupe réitère son objectif d’amélioration de sa rentabilité opérationnelle pour l’exercice 2019, malgré l’impact défavorable de l’incident survenu le 1er décembre 2019 sur sa ligne de production du site de La Tour du Pin.
La ligne impactée par l’incident a repris sa production progressivement depuis le 21 janvier 2020. Le Groupe estime que son chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 pourrait être impacté défavorablement pour un montant d’environ 5 millions d’euros. Le Groupe s’emploie à mettre en œuvre toutes les mesures de substitution à sa disposition qui lui permettraient de réduire cet impact auprès de ses clients.
Pour 2020, le Groupe anticipe à ce stade un chiffre d’affaires d’environ 195 millions d’euros à périmètre constant. Ce chiffre pourrait être modifié à la hausse en fonction des mesures prises vis-à-vis de ses clients. Hors incident, l’objectif de croissance organique annuel du Groupe est confirmé à 4,5%.
Enfin, le Groupe dispose au 31 décembre 2019 d’une situation financière solide et poursuit l’examen d’opportunités de croissance externe dans l’objectif ciblé de se renforcer sur le plan commercial, produit ou technique.