Ce mardi 27 novembre, Verre & Protections était présent, successivement au Palais de l’Elysée et au ministère de la Transition écologique et solidaire à l’occasion de la présentation de la « Programmation pluriannuelle de l’énergie » (PPE), afin d’entendre les propositions sur sa stratégie à propos de la transition écologique.

Nous espérions, à cette occasion, entendre de la part Président de la République comme de son ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, des mesures concrètes, notamment concernant la rénovation. Il n’en a rien été.

Jacques Chanut, président de la FFB : « Année 2019, année sacrifiée? « 

Présent dans la salle, lors de l’allocution d’Emmanuel Macron, Jacques Chanut, président de la FFB a résumé les choses : « A cet instant aucune annonce concrète hormis l’ouverture de négociations pendant trois mois sur les mesures liées à la rénovation dans le bâtiment! Année 2019, année sacrifiée? « .

Il se pourrait bien que Jacques Chanut ait hélas raison. Quelques instants plus tard, au ministère de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy n’a, lui aussi, émis aucun propos concernant le bâtiment, sauf quelques bribes peu détaillées sur le remplacement des chaudières au fioul.

La question de Verre & Protections Mag à François de Rugy sur le crédit d’impôt

En conférence de presse, Verre & Protections Mag a eu l’opportunité de poser une question factuelle et concrète à François de Rugy, nous vous laissons le soin d’analyser sa réponse :

Frédéric Taddeï (Verre & Protections) : Certains médias ont annoncé ce matin que le Président de la république allait annoncer un crédit d’impôt pour le remplacement des fenêtres, ça n’a pas été le cas… Est-ce à dire que la fenêtre ne sera pas réintégrée dans le CITE ou qu’aucun crédit d’impôt ne sera accordé au remplacement des fenêtres par les particuliers ?