Fondée en 1962 à Grenoble et présidée par Daniel Duponchel, Portalp, entreprise familiale indépendante, est le premier fabricant français de portes automatiques piétonnes. Aboutissement d’une politique soutenue d’investissements et de croissance externe, Portalp dispose aujourd’hui d’une offre globale de produits et services pour l’ouverture et la mise en sécurité des bâtiments. Malgré un contexte économique tendu, le groupe Portalp défie la crise et continue de se développer grâce à l’obtention de nouveaux marchés d’envergure.
Portée par l’enthousiasme de son vice-président Maxime Duponchel, qui reprend progressivement le flambeau, l’entreprise familiale entend bien maintenir le cap et poursuivre en 2021 cette trajectoire du succès.

L’entreprise intervient depuis l’étude d’un projet jusqu’à sa maintenance

Portalp fabrique, sur son site historique de production près de Grenoble en Isère, des gammes de portes automatiques piétonnes. Par différentes acquisitions d’entreprises complémentaires à son activité, Portalp dispose d’une expertise dans de nombreux domaines en lien avec son cœur de métier. Cette synergie lui permet de proposer une offre globale de solutions et systèmes destinés à faciliter l’accès et la sécurité de tous les bâtiments (commerces, tertiaire, hôtellerie, restauration, industrie, santé, transport, logistique) et d’intervenir depuis l’étude d’un projet jusqu’à sa maintenance.
Côté produits, L’entreprise propose ainsi :
• Des familles de portes automatiques piétonnes pour répondre à toutes les configurations (cintrées, coulissantes, battantes, coupe-feu, sur-mesure…) qui intègrent la plateforme Portalp RS, nouvelle génération de portes connectées, lancées en 2020 ;
• Des solutions pour sécuriser les accès des bâtiments ;
• Des portes et façades de quai comprenant le module RS Métro. Utilisées dans les transports publics, elles sont conçues pour optimiser la sécurité des passagers et faciliter la maintenance ;
• Des réalisations spéciales sur-mesure pour équiper des téléphériques, funiculaires et grandes roues.

26 agences régionales et six filiales dans le monde

Afin d’être au plus proche de ses clients, Portalp s’est dotée d’un réseau français de 26 agences régionales, complété depuis 2007 par six filiales dans le monde (USA, Luxembourg, Belgique, Italie, Espagne et Autriche). Chacune de ces agences assure l’installation et la maintenance de tous types d’automatismes, quelle que soit la marque.
Cette volonté de proximité et de services s’appuie également sur un maillage international de distributeurs partenaires couvrant de nombreux pays en Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Amérique du Nord et Amérique Latine.
Aujourd’hui, le groupe Portalp, qui compte 900 collaborateurs en France et à l’international, réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros (2019).
Avec plus de 450 000 installations dans le monde et 78 000 équipements en maintenance, Portalp a continué de se développer en 2020 malgré un marché français en baisse après une année 2019 où Portalp, fort d’une expertise de plus de 20 ans dans les portes palières de quais s’est également illustrée dès 2019 en remportant trois importants contrats en groupement avec Engie Solutions (lire notre encadré ci-après).

Investissements dans l’outil productif et embauches

Pour répondre à tous ces grands projets en cours et à venir, qui contribuent à la pérennité et au développement de l’entreprise, Portalp a lancé des investissements stratégiques, gages de réussite avec notamment la construction, toujours près de Grenoble, d’une usine à Saint-Égrève. Un nouvel outil industriel, d’une surface de production de 6 500 m2, doit permettre à l’entreprise d’augmenter sa capacité d’au moins 50 % en 2021. Un investissement qui sera accompagné d’un nouveau plan de recrutement (ingénieurs, techniciens de pose et maintenance, commerciaux…), alors que l’effectif de l’entreprise est déjà passé de 750 à 900 collaborateurs en un an.


Interview Maxime Duponchel – vice-président de Portalp

« Nous augmentons notre capacité de production en 2021 »

Vous êtes le vice-président de Portalp dont vous reprenez progressivement le flambeau, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
« Depuis les années 90, mon père, Daniel, modernise et développe l’entreprise en tant que président, Portalp fêtera ses 60 ans cette année, j’ai moi-même grandi avec Portalp. Diplômé de l’ICAM de Lille en 2012, j’enchaîne comme ingénieur d’affaires dans le secteur de l’énergie, où j’apprends à recruter et à gérer des équipes mais surtout où j’entrevois une infinité de projets. Ma passion pour la compétition, m’amène ensuite à écumer les cinq continents pendant trois ans, en tant qu’ingénieur de piste chez Tech3, en Championnat du Monde MotoGP.
En 2016, je suis de retour aux affaires pour intégrer la B.U. Transport de Portalp comme chef de projet puis je prends la responsabilité de la production et de l’ingénierie du groupe. Aujourd’hui, j’occupe un poste complémentaire à celui de mon père et notre duo fonctionne bien ».

Malgré le contexte économique difficile, Portalp poursuit son plan de croissance, pouvez-vous ne détailler ce plan ?
« Avec pour objectif la satisfaction client pour laquelle nous proposons une offre globale produits et services au travers de réseaux de proximité, Portalp réalise des investissements majeurs tant dans l’innovation produit / R & D que dans la modernisation de nos outils de production ».

À ce sujet, quels sont les investissements que vous venez de réaliser dans l’outil productif et parlez-nous de votre nouvelle usine de Saint-Égrève ?
« Nous augmentons notre capacité de production en 2021 à l’aide de trois grands principes : augmenter le rendement à l’aide de nouveaux moyens de production, renforcer les équipes et améliorer l’organisation des postes de travail et le pilotage des équipes. Les nouveaux moyens de production qui sont mis en place sont un transstockeur automatique de 9 000 m3 permettant de stocker et de gérer nos approvisionnements en aluminium, une machine automatique de débit d’aluminium et d’usinage, des préhenseurs pour le vitrage afin de faciliter les manutentions, la digitalisation des postes de travail et des machines de serrage au couple connectés ».

Vous misez également sur la R & D, vers quels axes cette stratégie s’oriente-t-elle ?
« Ici aussi, trois axes majeurs guident notre stratégie R & D : rendre notre gamme historique de portes automatiques piétonnes toujours plus fiable, plus sécurisée et plus connectée, développer de nouveaux produits dans des secteurs en croissance (transports, médical…) et adapter notre gamme actuelle pour des nouveaux marchés à l’export ».

La digitalisation occupe de plus en plus de place dans les entreprises de fermetures (et d’ouvertures) du bâtiment. Où en est Portalp en matière d’industrie 4.0 et de la digitalisation du parcours client, sans oublier la maintenance ?
« La maintenance est notre cœur de métier, depuis de longues années nous accompagnons nos clients en proposant des solutions de maintenance pour tous les systèmes de fermeture du bâtiment. Notre réseau de proximité en est la preuve. Aujourd’hui, nous avons des centaines d’adhérents à nos plateformes de gestion de parcs de maintenance permettant d’assurer le suivi journalier de son parc de portes. Quant à l’industrie 4.0 nous sommes en plein dedans avec notamment des lunettes en réalité augmentée permettant d’implanter de nouvelles lignes d’assemblage rapidement, ou permettant de parfaire la formation de nos techniciens sur le terrain, de nombreux projets nécessitant l’usage des technologies BIM auxquels s’ajoutent un niveau de traçabilité des pièces jamais atteint et une réactivité toujours première sur le marché ».

Automatisation des portes palières de quais de la ligne 5 du métro de Vienne (Autriche).

Vous avez récemment travaillé avec Biossun un module d’accueil (Renaissance) pour les EHPAD, dans le contexte de la pandémie Covid. Au-delà de cette collaboration en temps de crise sanitaire, d’autres co-développements sont-ils envisagés avec Biossun ou avec d’autres industriels partenaires ?
« Biossun est une société qui nous ressemble, nous les connaissons bien et leur centre de production est voisin du nôtre. Nous effectuons régulièrement des projets ensemble.
Oui, d’autres projets collaboratifs sont effectivementen cours pour apporter de nouvelles solutions à nos clients. Nous avons mis en place de nombreux partenariats ces dernières années, nous permettant d’apporter de nouveaux produits sur le marché (contrôle d’accès, verrouillage, portes hermétiques, porte coupe-feu) ».

Vous avez récemment obtenu le label OFG, qu’est-ce qui est le plus difficile dans le fait de produire localement à 100 % des portes automatiques et des opérateurs battants ?
« Nous avons toujours fabriqué localement et favorisé une économie locale, nous avons d’ailleurs obtenu la médaille de Bronze de la société Ecovadis suite à leur audit sur notre politique RSE. Portalp change mais ses valeurs restent les mêmes depuis très longtemps. L’obtention de ce label permet d’affirmer aux yeux de tous ce que nous faisons depuis longtemps en interne et nos clients le savent. Le nouveau logo “bleu blanc rouge” utilisé depuis 2017 montre notre investissement et notre fierté nationale ».

À propos de votre activité, quelle est selon vous la plus grande avancée, voire rupture technologique des dernières années ? Existe-t-il des différences d’évolution technologiques entre vos différents produits, portes piétonnes, portails, etc. ?
« Côté produit nous introduisons de la technologie nouvelle avec par exemple les portes connectées ou les moteurs brushless. Côté production : une nouvelle usine est érigée au service de nos clients à qui nous proposons un service de proximité joignable à toute heure et monitoré via nos applications métiers. L’ensemble de nos gammes profitent de ces nouvelles solutions ».

Pour terminer, peut-on parler de votre réseau Portalp ? Quels sont les territoires ou zones géographiques qui manquent à votre maillage et vers lesquels vous souhaitez orienter vos implantations ? Même question pour l’international puisque vous êtes présents dans huit pays à travers le monde ?
« En France métropolitaine, nous avons le maillage numéro un permettant de satisfaire tous nos clients en gardant à l’esprit de rester en circuit court. Nous sommes présents sur cinq pays en Europe et avons une belle filiale aux USA avec trois agences, la carte s’agrandit ! Nous continuerons à accompagner nos 40 distributeurs internationaux, et Portalp sera toujours prêt à réfléchir à de nouvelles implantations. En 2021, nous voulons renforcer nos acquis et internationaliser notre nouvelle gamme de produit : la PortalpRS qui se positionne comme le produit phare en Français depuis un an ». Propos recueillis par Frédéric Taddeï

Porte sectionnelle