Fabricant de menuiseries PVC, aluminium, mixtes et bois pour le neuf et la rénovation, AMCC est l’interlocuteur privilégié des professionnels de la fermeture depuis plus de 70 ans.
Suite à l’évolution stratégique du groupe Atrya, auquel elle était jusqu’alors intégrée dans le pôle BtoB Chantier, AMCC est devenu l’une des marques de référence d’une nouvelle holding nommée AT Partner dont l’actionnaire majoritaire et désormais dirigeant est Lars Platow, l’ancien directeur de division B to B du groupe Atrya.
Rappelons, qu’initiée en 2019, la transformation du pôle BtoB Chantier d’Atrya en une holding nommée AT Partner est effective depuis le début de cette année 2020. Elle réunit quatre marques de référence dans le métier de la menuiserie : AMGO, Closy, Norba Menuiserie et AMCC.
La nouvelle société AT Partner, dont l’ensemble des services supports a été regroupé à Gundershoffen (Alsace), compte 500 collaborateurs et trois usines de production en France qui fabriquent plus de 1 500 menuiseries par jour.

Investissements dans l’outil productif

Ce regroupement de l’activité B to B au sein d’une nouvelle entité est donc l’occasion pour AMMC d’opérer un changement d’organisation et d’adopter une nouvelle identité visuelle.
Des investissements sont actuellement en cours sur le site industriel de Châteauroux (36) qui ont permis d’une part l’automatisation de la ligne de soudure-ébavurage (Urban) et, d’autre part la robotisation de la pose du ferrage des dormants.
« Ces investissements vont nous permettre d’obtenir quelques gains de productivité, explique Jean-Marie Deslandes, responsable supports marketing et communication de AT Partner. Cette nouvelle ligne de soudure-ébavurage que nous venons d’installer dans notre usine de production nous permet désormais d’avoir des temps de cycles réduits pour nos menuiseries en blanc comme pour nos menuiseries en couleurs. Notre objectif restant la satisfaction de nos clients, ceux-ci nous permettrons également d’augmenter un peu plus encore la qualité de nos produits finis ».
A cette nouvelle ligne de soudure-ébavurage, s’ajoute l’implantation de deux robots (un positionné à gauche et l’autre à droite du châssis) destinés à poser l’intégralité des paumelles et des gâches sur les dormants.
« Cette automatisation de la pose du ferrage, poursuit Jean-Marie Deslandes, va quand-à elle nous permettre, comme pour les postes soudure-ébavurage, de gagner en qualité dans le positionnement d’autant que les points de ferrures se multiplient sur les menuiseries ».
Avec ces robots, AMCC est équipée d’une imprimante 3D destinée au service maintenance qui permet de fabriquer les pinces de prises de gâche et de paumelle des eux robots de ferrage pour réparer ces pièces d’usine qui doivent être changées tous les trois mois. Les objectifs de l’acquisition de cette imprimante 3D : réactivité en R&D et réactivité en maintenance usine pour optimiser le service client.

Imprimante 3D

Ajoutons qu’un transstockeur dormant d’en-cours de production vertical s’est également ajouté à ces nouveaux outils productifs et améliore le flux “ouvrants-dormants” qui s’opère plus que jamais à la même vitesse.
La prochaine étape de cette série d’investissements devrait passer par une robotisation du ferrage des ouvrants.

Une digitalisation qui passe aussi par les services

La transformation digitale d’AMCC va également de pair avec le développement d’une application mobile téléchargeable gratuitement sur Google Play et l’Apple Store.
« A l’aide de leur smartphone, les clients revendeurs peuvent ainsi consulter l’ensemble des documents techniques dont ils ont besoin sur les chantiers et accéder à leur Espace Pro pour suivre leurs commandes », explique Jean-Marie Deslandes.
Ces fonctionnalités sont bien évidemment toujours disponibles sur le site internet www.amcc-fenetres.fr.

Jean-Marie Deslandes, responsable supports marketing et communication de AT Partner

« Nous allons également accentuer la présence de notre marque sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et LinkedIn), pour retrouver chaque semaine des informations inédites, ajoute Jean-Marie Deslandes. En parallèle, nos services physiques restent opérationnels à l’image de la hotline technique dont les équipes ont été renforcées et bénéficient désormais des derniers moyens de communication (visioconférence, Skype, vidéos de démonstrations…) pour répondre quotidiennement à toutes les demandes de nos clients ».

Nouveau logo et nouvelle identité visuelle

Ce changement d’organisation s’accompagne d’une refonte des logos. Du passé, les codes couleurs historiques des différentes filiales ont été conservés, à savoir le vert et le gris pour AMCC. Aux formes désormais rectangulaires et à la typographie plus contemporaine facilement déclinable sur tous les supports, le nouveau logo modernise l’image d’AMCC. Autre modification significative, un pictogramme illustre le cœur de métier de l’entreprise souligné par les mots “fenêtres” et “portes” en baseline. La signature d’appartenance à la holding AT Partner est discrètement présente à côté de cet ensemble.
« Cette nouvelle identité visuelle s’inscrit dans cette recherche d’être plus proches de nos clients, donc plus visibles, plus dynamiques. Le graphisme que nous avons adopté est original et reflète la volonté de l’entreprise d’insuffler une nouvelle dynamique à la marque AMCC, au service de toujours plus d’innovations et de services pour nos clients, précise Jean-Marie Deslandes.

Club AMCC, le réseau fer de lance de la nouvelle stratégie d’AMCC

En 2020, AMCC vise le développement de son réseau d’artisans et revendeurs de menuiseries membres du Club AMCC qui regroupe une trentaine d’adhérents. Cela passe notamment par une force de vente composée de 15 personnes harmonieusement réparties sur le territoire national, mais aussi par le recrutement d’une responsable des ventes, Sylvie Martinot (notre photo) en poste depuis le 1er juin 2019, chargée d’apporter une nouvelle dynamique.
« Ce renforcement des équipes est soutenu par le lancement de produits toujours plus innovants avec des gammes exclusives réservées aux membres du Club AMCC pour qu’ils puissent se démarquer de la concurrence, explique Jean-Marie Deslandes. Des outils marketing sont également mis à la disposition des “clubistes” pour participer à la réussite de leur activité ainsi que des outils d’aide à la vente tels que showrooms cofinancés, catalogues personnalisés et mini-sites Internet “Club AMCC” pour gagner en visibilité ».
Côté animation du réseau, le Club AMCC se réunit deux fois par an, sur le site de production de la menuiserie (rencontre à forte vocation de formation technique) et lors d’une convention organisée traditionnellement à l’étranger dans un lieu différent chaque année (pour 2020 ce devait être au Portugal début mars, rendez-vous hélas annulé et reporté à plus tard en raison de la crise sanitaire).

La convention nationale 2019 du Club AMCC s’était déroulée à Madrid