> Salons > 06 avril 2017   

La 1ère édition de Batimat Egypt, qui s’est tenue conjointement à deux autres salons du secteur, a mis en avant les offres égyptiennes et internationales de produits et de solutions techniques dans les secteurs de la construction et de l’architecture adaptées aux évolutions et aux fortes demandes du marché local et régional.

Une stature internationale, un rayonnement sur l’Afrique
Le partenariat entre Reed Expositions France, leader mondial dans l’organisation d’événements B to B et grand public, et Arabian German For Exhibition & Publishing, leader dans l’organisation d’événements au Moyen-Orient, a largement porté ses fruits.
Parmi les 392 industriels présents sur les trois salons, Batimat Egypt en a accueilli 81. Les sociétés égyptiennes – dont la plupart des leaders – qui représentaient 85% des exposants, ont attesté d’une offre locale attractive. Celle-ci était complétée par la participation de nombreuses entreprises internationales.

La prochaine édition du salon Batimat Egypt se tiendra du 1er au 4 mars 2018 au Parc des Expositions du Caire

On comptait 16 pays représentés sur le salon avec notamment la présence remarquée de la Turquie, des Emirats Arabes Unis, des Pays-Bas, de l’Allemagne et de la France.
Les trois salons ont accueilli 22 232 visiteurs professionnels dont 9% d’internationaux provenant :
– des pays voisins comme l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis,
– des pays africains comme l’Algérie, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Maroc, le Nigéria, le Sénégal et la Tunisie,
– des pays d’Europe comme la France et l’Italie ou encore d’Asie comme la Chine.

Des délégations portées par les ministères et les fédérations d’Algérie, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Maroc, du Nigéria, du Sénégal et de la Tunisie se sont déplacées en grand nombre pour trouver tous les produits et toutes les solutions techniques adaptées à leurs projets locaux et amorcer des partenariats de qualité avec les industriels du secteur.

La France, proactive pour construire la ville durable
La France a affiché une belle participation avec le Pavillon « Club de la ville durable » sous l’égide du service économique de l’ambassade de France en Egypte.
Le Club a réuni 23 entreprises qui ont présenté leurs savoir-faire dans les domaines des matériaux de construction, de la mobilité urbaine, des réseaux et services publics et des solutions technologiques en lien avec la ville intelligente. Une façon concrète d’aborder la thématique de la Ville durable et de mobiliser les entreprises comme Atlantic, Orange, St-Gobain, Schneider Electric, Suez, …autour de ce sujet.
« L’ambassade de France avec son service économique, tient à confirmer son soutien à cette initiative : voir s’installer en Egypte une marque aussi prestigieuse que Batimat répond à un réel besoin pour ce pays qui s’est lancé dans plusieurs grands projets d’infrastructures urbaines, projets où le savoir-faire des entreprises françaises du secteur peut être valorisé grâce à un salon comme Batimat. Le Stand France-Club de la ville durable animé par le service économique de l’ambassade, qui a rassemblé 23 entreprises françaises a répondu à cet objectif : mettre en contact dans le cadre du salon Batimat Egypt les décideurs égyptiens et les solutions des entreprises françaises pour promouvoir la Ville durable », explique Jérôme Baconin, Chef du Service Economique de l’ambassade de France en Egypte.

Egypt Projects Summit : plus grand congrès du secteur de la construction en Egypte
Parallèlement aux trois salons, l’Egypt Projects Summit a été l’occasion, pendant deux jours, de réunir plus de 600 professionnels (ingénieurs, constructeurs, designers, architectes, importateurs, distributeurs et investisseurs…) et de soulever des problématiques essentielles au fort développement qu’est en train de connaître l’Egypte de manière générale, et dans le secteur de la construction.
« L’Égypte est en train de retrouver un certain dynamisme économique et commercial et a une vision claire de ses besoins pour le futur. L’Egypte envoie un message clair concernant sa réforme économique qui est sur le point d’être mise en place dans un nouveau contexte qui s’est formé après ces dernières années de crise financière et du printemps arabe », explique Dr.Nevine Abdelkhalek, vice-présidente de ECG SA et présidente de l’Egypt Projects.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Partagez cet article !

About Author

Quentin (Webmaster)