V & P mag n°68 Vérandas > 06 septembre 2012   

Akena Vérandas a transféré en mai 2012 la production de vérandas réalisée sur le site d’Hazebrouk dans le Nord (59) vers l’usine de Dompierre-sur-Yon en Vendée (85).

Un transfert en deux étapes
« Un projet industriel avait en effet été décidé, qui consistait à transférer les productions de vérandas des sites d’Aizenay en Vendée (85) et d’Hazebrouk dans l’usine de Dompierre-sur-Yon qui est aussi le siège d’Akena Vérandas, explique Patrick Bontemps, directeur général. Le transfert aura été effectué en deux étapes : en janvier pour le premier site, en mai pour le second. Cette décision permet de réaliser dans cette usine de Dompierre-sur-Yon, et conçue en 2007, d’une surface de 12 000 m2, la production de trois usines et d’améliorer à la fois la productivité du fait de son hyper-automatisation et la qualité des vérandas en raison d’une plus grande facilité de la vérification des structures ».

Quid d’Akena ?
Créé en 1981 et racheté par Christophe Chabot en 1998, Akena a pu étendre son réseau par l’acquisition en décembre 2007 de Clover, leader sur le Nord de la France et numéro 3 français du marché de la véranda, puis par celle début 2010 de la société Alfa Vérandas, concessionnaire Akena dans le Sud-Ouest depuis 1998. Akena a ainsi conforté sa position de pre­mier fabricant français avec un chiffre d’affaires de près de 75 millions d’euros, 650 collaborateurs, 70 agences sur le territoire national et plus de 100 000 réalisations. À noter cependant que, bien qu’équipant environ 6 % des maisons en France et qu’il s’en pose près de 90 000 par an, la véranda est encore un marché méconnu : cela est probablement lié à sa distribution diffuse via 3 000 acteurs sur l’hexagone, avec beaucoup de petits revendeurs locaux de proximité. Si bien qu’Akena, bien que numéro un français, ne représente “que“ 10% de parts de marché. Ce qui n’empêche pas Akena de poursuivre son programme de développement et de le compléter actuellement par ses premières ventes hors de l’hexagone.

La production sera effectuée en 2 x 7
« L’usine d’Hazebrouk, qui produisait 1 500 vérandas représentant 25 % des revenus à venir de l’usine de Dompierre-sur-Yon, sera fermée, poursuit Patrick Bontemps. Les équipes administratives, commerciales ainsi que celles du bureau d’études et de la pose qui étaient toutes également basées sur le même site rejoindront de nouveaux locaux plus adaptés début 2013. Quant à l’usine de Dompierre, qui est aussi le siège d’Akena Vérandas, elle connaîtra également une grande évolution. La production sera effectuée en
2 x 7 : la première équipe travaillera de 6 à 13 h 20, la seconde de 13 h 20 à 20 h 40. Avec cette nouvelle organisation de production, nous misons sur une croissance supérieure à 5 % pour 2012,  » conclut-il.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Partagez cet article !

About Author

Quentin (Webmaster)