Lors de son forum annuel organisé à Prague en République tchèque, les 9 et 10 mai derniers, VinylPlus, le programme européen de l’industrie du PVC en faveur du développement durable, a annoncé avoir enregistré 739 525 tonnes de PVC recyclées en 2018 (soit une augmentation de 15,6 % par rapport à 2017) dont 105 517 tonnes en France.

L’édition 2019, intitulée “Accélérer l’innovation” a rassemblé 170 participants venus de 32 pays (représentants des institutions européennes et des Nations Unies, du ministère tchèque de l'Environnement, universitaires, dirigeants d’ONG, industriels et spécialistes de l’industrie du PVC, etc.). Les travaux ont mis en évidence l’impact de l’innovation sur le secteur du PVC et les moyens mis en œuvre par l’industrie pour relever les défis du développement durable.

Étroite coopération entre les acteurs de la filière, producteurs de résines, producteurs d’additifs, transformateurs

« VinylPlus reste précurseur en matière d'économie circulaire, continuant à progresser dans la réalisation de ses engagements volontaires en matière de développement durable alors que les contraintes réglementaires s’accentuent sur le secteur des plastiques », explique la directrice générale du programme, Brigitte Dero, qui a ainsi annoncé que l’industrie du PVC avait recyclé près de 740 000 tonnes en 2018, soit 92,4 % de l’objectif fixé par VinylPlus pour 2020. À l’échelle de la France, 105 517 tonnes ont été recyclées en 2018, contre 70 453 tonnes en 2016. Pour Stefan Sommer, président de Vinyl-Plus, ce succès a été rendu possible par une étroite coopération entre les acteurs de la filière, producteurs de résines, producteurs d’additifs, transformateurs... Pour aller plus loin, il faudra selon lui « intensifier la coopération avec nos partenaires, et peut-être en identifier de nouveaux ».

Il a également appelé de ses vœux un cadre réglementaire équilibré, harmonisé et favorable au recyclage des plastiques, qui devrait permettre d’atteindre le nouvel objectif d’au moins 900 000 tonnes recyclées en 2025, en ligne avec l’objectif européen d’une consommation de 10 millions de tonnes plastiques recyclés, tous plastiques confondus. Dans ce cadre, les fabricants en France, entre autres, de fenêtres PVC, s’étaient engagés, dès juillet 2018 à accroître les utilisations de PVC recyclé d’ici 2025.

VinylPlus a ouvert la voie à une économie circulaire en améliorant les performances de durabilité du PVC

Les participants ont également souligné l’importance de l’innovation pour relever les défis du développement durable. Les nouveaux outils numériques, le développement de méthodes de production plus efficaces et focalisées sur la longévité du produit ainsi que l’influence de l'éco-innovation ont été particulièrement mis en avant.

En conclusion de cette 7e édition du forum, Brigitte Dero a rappelé que, depuis près de 20 ans, VinylPlus a ouvert la voie à une économie circulaire en améliorant les performances de durabilité du PVC. « En établissant des collaborations et des partenariats toujours plus importants dans la poursuite des objectifs de développement durable, nous porterons les résultats de nos engagements volontaires plus haut encore », a-t-elle conclu.