Tecauma a, depuis quelques années, développé différents procédés pour la menuiserie industrielle, permettant d’augmenter la productivité des lignes, avec la volonté d’automatiser des postes contraignants en termes d’ergonomie et de sécurité pour le personnel.
Ces différentes innovations permettent désormais d’imaginer des lignes de vitrage, où le collage, le vitrage et le parclosage des ouvrants sont réalisés par des robots. Sur ces lignes automatisées, Tecauma a ainsi supprimé la manutention pénible et risquée des vitrages par les opérateurs. L’espace et la gestion des flux sont optimisés et un gain de productivité est réalisé, la ligne ayant une cadence moyenne d’une minute pour le collage/vitrage et une minute pour le parclosage. Notons que Tecauma a déposé deux brevets européens pour ces procédés robotisés.

Tecauma2

Cellule robotisée de collage et vitrage d’ouvrants
En premier lieu, l’entreprise vendéenne a développé et fait breveter une cellule robotisée de collage et vitrage d’ouvrants. En effet, Tecauma considère que le collage est une technologie d’avenir pour la fabrication de menuiseries.
« La technique du collage des vitrages est déjà utilisée dans les domaines de l’automobile, l’aéronautique et le nautisme comme procédé structurant, explique Philippe Breillac, président de Tecauma. En Suisse et en Autriche, cette technique est pleinement rentrée dans les mœurs. Le résultat est une meilleure tenue structurelle, l’étanchéité, la suppression des renforts métalliques, et surtout une augmentation du clair de vitrage, avec les atouts énergétiques que nous connaissons, » poursuit-il.
Le robot de collage prépare la surface de l’ouvrant et du verre au plasma, pour une adhérence optimale, et dépose un cordon de colle régulier (colle mono- ou bi-composant). L’ouvrant est ensuite orienté face à un robot de vitrage, qui dépile les vitrages directement depuis le chariot ou la palette du fournisseur de verre. Le robot dépose précisément le vitrage dans le cadre. Le vitrage robotisé peut être effectué à la verticale ou à l’horizontale, selon l’organisation des lignes existantes et selon les habitudes de l’usine.
Un robot qui clipse automatiquement les quatre parcloses dans l’ouvrant
L’ouvrant est ensuite stocké temporairement dans un buffer d’en-cours, ce qui assure un temps de polymérisation optimal de la colle. Puis il passe devant l’opérateur responsable de la ligne, qui met en place les cales et effectue un contrôle. Ensuite, le robot de parclosage dépose automatiquement les parcloses haute et basse. Les parcloses des montants sont positionnées manuellement par l’opérateur de calage. Le robot de parclosage clipse automatiquement les quatre parcloses dans l’ouvrant.

Tecauma3

Stockage dynamique pour optimiser la gestion de la production
L’ouvrant ainsi assemblé est convoyé directement vers l’engondage, ou stocké temporairement dans un système de stockage dynamique.
Le stockage dynamique permet d’optimiser la gestion de production par rapport aux commandes ou par rapport à l’ordre de conditionnement des vitrages, qui est souvent inversé par rapport à l’ordre de palettisation des menuiseries. Les ouvrants sont redistribués vers l’engondage en fonction de la production des dormants ou des besoins de palettisation.