StellaGroup, composé aujourd’hui de cinq sociétés en France et de quatre à l’international (R.U., Hollande, Allemagne) propose à tous les salariés des sociétés françaises de devenir actionnaires du groupe. Ce projet, dans les têtes de la direction depuis de longues années, trouve enfin son accomplissement en 2019.

Une prime pour chaque salarié qui pourra être investie en titres du groupe

« C’est une immense satisfaction pour les trois dirigeants du groupe que nous sommes de pouvoir finaliser ce processus, confie Didier Simon, président de StellaGroup. Tous nos salariés des sociétés françaises dans un premier temps vont pouvoir devenir actionnaires de notre groupe au travers de la mise en place d’un FCPE. Nous avions à cœur que cette démarche soit possible pour chacun, quel que soit son niveau de rémunération, poursuit-il. C’est ainsi que nous avons décidé de doter chaque salarié d’une prime qui peut être investie en titres du groupe. Afin d’encourager et de sécuriser cet investissement, nous l’abondons à hauteur de 100%. Ceci confère ainsi à chaque salarié nous faisant confiance la possibilité de devenir actionnaire à nos côtés », ajoute le dirigeant.

StellaGroup, qui réalise 470 millions d’euros de chiffre d’affaires (en 2019) généré par 2 000 employés, dont la croissance à l’international est le fait marquant de cette année 2019 avec l’acquisition d’une division de CRH (lire Verre & Protections mag n°110, page 14), veut ainsi associer chaque employé à la création de valeur du groupe. Il est à noter que les actionnaires majoritaires du groupe, les fonds PAI Partner et ICG, soutiennent activement cette démarche.
« N’oublions jamais que notre réussite n’existe que parce que nous avons des équipes engagées. Si nous voulons attirer et garder les talents, c’est en associant chacun que nous y arriverons. Devenir actionnaire de sa société concourt à cet objectif », conclut Didier Simon.