Somfy et le groupe Liébot viennent de dévoiler la première solution de baie coulissante automatisée et connectée, avec fonction aération sécurisée.
Piloter ses volets roulants, ouvrir sa porte d'entrée à distance, activer son alarme, programmer ses lumières et son chauffage... la gestion des équipements de la maison par leur connectivité simplifie et améliore le confort au quotidien. Fortement relancé par la démocratisation des assistants vocaux, le concept Smart Home pousse les industriels des produits de l'habitat à améliorer ou repenser leurs solutions.

Deux années de R&D ont été nécessaires

Comme c'est le cas pour les volets roulants, la fenêtre de demain est automatique, connectée et accessible à tous ! Somfy, leader mondial de l'automatisation des ouvertures et des fermetures et le groupe Liébot, leader français de la fenêtre industrielle ont mobilisé leurs équipes pendant plus de deux ans pour rendre ce défi possible en créant la baie coulissante automatisée et connectée qui offre de nombreux bénéfices utilisateurs.

Confort et contrôle à distance

L'ouverture et la fermeture des baies se font sans effort et avec une fluidité de mouvement grâce à la motorisation Somfy qui permet un démarrage et un accostage en douceur. Cette technologie, largement éprouvée sur les volets roulants, apporte un confort acoustique optimal. Le pilotage peut se faire à distance depuis un smartphone ou en local grâce au point de commande.
Un véritable confort au quotidien, notamment pour les enfants ou personnes à mobilité réduite pour qui, désormais, l'ouverture ou la fermeture de la baie ne nécessite aucun effort. Avec la fonction “My”, l'utilisateur programme une position d'ouverture favorite pour maintenir une liberté de passage.

Les solutions K•LineSmart Home, CAIB Connect et MéO associées à la box domotique Tahoma de Somfy

La baie coulissante automatisée s'intègre parfaitement dans l'écosystème des équipements connectés de la maison comprenant fenêtres et capteurs, volets roulants, chauffage, alarme... Les solutions K·Line Smart Home, CAIB Connect et MéO associées à la box domotique Tahoma de Somfy permettent de la manœuvrer à distance, de la programmer ou de l'intégrer à un scénario "départ" pour déclencher la fermeture automatique des baies, déclencher le système d'alarme et couper le chauffage.

Une fonction “aération sécurisée”

La qualité d'air est un enjeu de santé publique et l'aération de son habitat au quotidien est essentielle à la qualité de vie. Pour que l'aération puisse se faire en toute sécurité, la baie coulissante automatisée et connectée est dotée d'une fonction “aération sécurisée” : la baie s'ouvre de quelques centimètres et se bloque pour éviter toute intrusion.
La fonction Time Out gère la fermeture après un laps de temps programmé : plus besoin de faire le tour de la maison pour vérifier chaque baie coulissante. Elles se ferment automatiquement derrière soi !

Une intégration discrète et soignée

Une attention particulière a été portée par les concepteurs pour une intégration harmonieuse et soignée de tous les composants de la motorisation, sans impact sur le process industriel de la menuiserie ni sur la performance intrinsèque de la fenêtre (AEV, résistance à l'effraction etc.). La baie coulissante automatisée et connectée est une solution prête à poser, dont l'installation respecte les habitudes de pose avec une mise en œuvre aussi simple que celle d'un bloc-baie motorisé.

15 demandes de brevets dont 3 en copropriété

La création de cette solution innovante a amené Somfy et le groupe Liébot à déposer 15 demandes de brevets dont trois en copropriété, gages d'un réel engagement commun pour la mise sur le marché de produits dédiés à la maison connectée.

Disponibilité et prix

La baie coulissante automatisée par Somfy et commercialisée par le groupe Liébot sera disponible en avril 2020. Cette solution sera proposée avec une estimation de surcoût de l'ordre de 800 euros prix public TTC pour la motorisation (estimation sur la base des tarifs 2020, hors installation). Notons que cette innovation sera présentée en avant-première à Batimat, sur les stands Somfy (Hall 5A – Allée N - 034) et K•Line(Hall 5A - Allée J - Stand 017) et concourt aux “Awards de l’innovation” du Mondial du bâtiment.

Interview exclusive de Bruno Barlet, directeur général de Somfy

« Somfy est depuis longtemps présent dans la protection solaire. Nous “poursuivons l’histoire” avec la fenêtre »

D’où est partie l’idée de cette baie coulissante automatisée et connectée ? Qui a initié ce projet ? C’est plutôt l’industriel de la menuiserie ou Somfy ou bien les deux conjointement ?

« C’est une initiative issue de nos deux entreprises. Nos équipes réfléchissaient depuis un certain temps sur ce sujet, et d’autres bien sûr. Il y a eu un élément décisif dans l’enclenchement du projet avec la rencontre de nos équipes avec Patrice Bondy, directeur général de CAIB qui y a crû très tôt, il y a environ trois ans. Les équipes se sont mises au travail puis tout le groupe Liébot s’est engagé sur le sujet car le concept s’est avéré extrêmement convaincant pour nous tous. Donc, pour répondre à votre question, c’est vraiment une innovation qui est partie depuis nos deux groupes avec la R&D du groupe Liébot et celle de Somfy.
J’en profite pour dire que le groupe Somfy a été très heureux d’avoir conduit ce projet avec le groupe Liébot. Ce fut une belle collaboration qui a abouti à une belle solution ».

Vous n’êtes toutefois pas partis d’une page blanche, il existe déjà sur le marché des motorisations destinées aux menuiseries. Somfy a déjà déposé beaucoup de brevets sur la motorisation des volets roulants. Avez-vous utilisé et adapté une nouvelle technologie ou en avez-vous créé une nouvelle ?

« La brique technologique de la motorisation est en effet héritée de la technologie de Somfy, notamment celle utilisée par ailleurs pour nos moteurs RS 100. La brique technologique est basée sur ce savoir-faire en “mécatronique”. Sans ce savoir-faire il aurait été très difficile à mettre au point cette innovation notamment pour pouvoir manœuvrer en souplesse et en toute sécurité une charge aussi lourde qu’un coulissant aluminium, notamment dans ses plus grandes dimensions ».

Est-ce la première expérience de Somfy sur la fenêtre ?

« Oui, si l’on excepte notre expérience, notamment en Italie, dans le contrôle des ouvrants des fenêtres à des fins de désenfumage. Mais cette baie coulissante automatisée et connectée est une véritable première ».

De cette première solution co-produite avec le groupe Liébot, pourrait-il en découler d’autres produits ou solutions ?

« Il y a effectivement des réflexions en cours mais elles ne sont pas d’actualité immédiate. D’autres innovations Somfy viendront bien évidemment et nous aurons certainement l’occasion d’en reparler ensemble ! ».

Quelle est la vision que Somfy a de la fenêtre dans l’univers de la smart-home ?

« Nous pensons que la fenêtre se trouve actuellement à un moment charnière, si j’ose utiliser ce terme. En effet, la technologie et la connectivité arrivent et concernent au plus haut point la fenêtre et ce sont bien entendu des sujets sur lesquels Somfy travaille de manière très concrète. La connectivité de la fenêtre a quitté le stade de la confidentialité pour entrer dans une nouvelle phase de plus grande diffusion.

Cela signifie-t-il que l’innovation que vous présentez aujourd’hui et dont le coût est de 800 euros (prix indicatif public TTC 2020), pourrait à terme se retrouver en série ? Devenir une sorte de “norme” pour la fenêtre ?

« En série, peut-être pas. Mais les équipes qui ont travaillé sur cette baie coulissante automatisée avaient comme priorité de concevoir une solution simple, financièrement accessible au plus grand nombre par son coût et facile à installer. Notre objectif est bien de proposer une technologie qui, potentiellement, peut équiper tous les logements. Nous ne sommes donc pas très éloignés de la série et de la norme que vous évoquez dans votre question ».

Quelles sont les tâches respectives des deux partenaires sur le plan industriel ?

« Pour faire très simple, Somfy produit la motorisation et le système associé et le groupe Liébot développe des pièces d’intégration et intègre le tout ».

Sur le plan marketing, comment allez-vous “vendre le concept” ? Vous allez l’intégrer dans les scénario que vous proposez en termes d’objets connectés pour la maison ?

« Concrètement notre vision est, qu’aujourd’hui, les bâtiments et les logements sont de mieux en mieux isolés et que la fenêtre joue et jouera encore plus ces prochaines années, un rôle clef dans un nouvel environnement où les bâtiments doivent être performants et où le logement doit protéger ses occupants. Somfy est présent dans la protection solaire depuis longtemps, donc nous prolongeons l’histoire avec la fenêtre. C’est pour nous une étape naturelle ».

Bruno Léger, directeur général du groupe Liébot, a beaucoup insisté, lors de sa présentation du concept à la presse, sur sa fonction d’aération sécurisée.
Vous souscrivez également à cette importance ?

« Bien évidemment. Compte tenu de la prise de conscience sur la qualité de l’air intérieur il était essentiel d’intégrer l’aération sécurisée au cœur de cette baie automatisée. C’est un élément primordial mais j’ajouterais, au-delà du renouvellement de l’air, que nous avons également travaillé sur le maintien du confort d’été pour éviter d’avoir systématiquement recours à de la climatisation. Les fonctionnalités du coulissant et de sa programmation permettent donc et de mettre sa fenêtre en mouvement la nuit et profiter des heures les plus fraîches ».

La connectivité est la meilleure alliée du “free cooling” ?

« Complètement. On peut désormais capter et collecter des informations sur la température extérieure, sur la qualité et la température de l’air intérieur et, à partir de ces données, orchestrer le “freecooling”,que l’on soit présent ou pas dans son habitat ».

Est-ce que vous avez travaillé avec le Groupe Liébot sur d’autres développements ? Je pensais notamment à la porte...

« Somfy travaille sur d’autres développements, la porte notamment, avec une nouvelle génération de motorisation de la serrure. Nous visons à l’amélioration de notre offre actuelle, qui sera aussi mise sur le marché en 2020. La stratégie de Somfy vise à être le meilleur partenaire de nos clients industriels et installateurs dans les métiers des ouvertures et fermetures de l’habitat, et cela dans toutes leurs dimensions volets, stores, fenêtres et portes, portails... Alors oui, nous aurons d’autres innovations sur les fonctionnalités, la cohérence, afin de faire un véritable éco-système de ces équipements ».

Toujours en “co-branding” ?

« Pas forcément, mais plutôt au travers de partenariats avec des industriels qui partagent la même vision de l’avenir des bâtiments et de l’habitat. Nous constatons qu’il existe aujourd’hui une convergence dans les exigences sociétales en matière de protection de notre environnement, confort des occupants, services... et les technologies qui émergent, notamment l’IOT.

Propos recueillis par Frédéric Taddeï