Fondée à Nancy en 1835 par Charles Righetti, la miroiterie Righetti est devenue la plus ancienne miroiterie de Lorraine. Elle est aujourd’hui encore dirigée par la famille de ses fondateurs, Thierry et Alban Utard.
Neuf ans après son emménagement au sein de ses locaux à Fléville-devant-Nancy (54), à l’époque le tout premier bâtiment industriel à basse consommation (BBC) du Grand-Est, Righetti s’agrandit à travers la construction d’une nouvelle extension.
Dans le cadre du développement de nouvelles activités, la miroiterie a en effet, mis sur pied début 2019 un projet d’extension de 1 500 m2.

Investissements dans le feuilleté trempé

Cet élargissement permettra de répondre à différents besoins. Tout d’abord, l’agrandissement de la partie logistique permettra de fluidifier les réceptions et les enlèvements des marchandises. La miroiterie pourra alors offrir un meilleur accueil des professionnels lors du retrait de leurs commandes.
De nouveaux investissements permettront ensuite d’augmenter et d’optimiser la production, mais aussi de fabriquer du verre trempé. « Cela nous permettra de répondre à une demande croissante de verres feuilletés trempés » explique-t-on chez Righetti.
Pour cela, Righetti va se doter de nouveaux équipements à haute performance : un parc machine de stockage et d’approvisionnement automatique, une nouvelle table de découpe supplémentaire, un parc machine pour l’usinage du verre ainsi qu’un four de trempe.