Le tout premier Forum Diapason a eu lieu à la Rosière d’Artois de Nantes le 2 juillet dernier. Une première pour le groupe Elcia qui a rassemblé 40 utilisateurs Diapason, soit plus de 15 industriels différents.
Au programme : témoignages utilisateurs, présentation des nouveautés Diapason, échanges et bonne humeur.
« Diapason a été labellisé “ScoreFact Certified” en 2018, explique Laurent Haristoy, directeur des opérations chez Isia. L’audit mené dans le cadre de cette labellisation nous a permis de récolter les retours des utilisateurs Diapason et ainsi de définir des axes d’amélioration. Parmi eux : l’organisation d’un événement afin que chacun puisse échanger et partager des bonnes pratiques sur l’utilisation de Diapason. Ce Forum Diapason était une grande première, et devant les retours positifs des participants, il se pourrait bien qu’il devienne un événement annuel », ajoute Laurent Haristoy. Les personnes présentes à cette occasion ont donc pu assister, en avant-première, à la présentation de la nouvelle interface de Diapason.

Retours d’expériences et témoignages clients

Ce sont Stéphanie Peyrot, product owner Diapason et Benjamin Tarrier, directeur produit et développement groupe, qui ont pris la parole pour introduire cet après-midi en présentant l’audit réalisé avec une dizaine d’utilisateurs Diapason sur le premier semestre 2019. Un audit qui a permis de retranscrire, comprendre et recueillir les besoins autour de l’expérience de l’ERP et configurateur technique spécialisé Menuiserie.
À la suite de cet audit, le groupe Elcia a établi trois axes stratégiques : l’amélioration de l’expérience utilisateur, le configurateur commercial et technique 3D, ainsi que la prise en compte des usages autour du web et de la mobilité.

Témoignages d’utilisateurs Diapason

Benjamin Benabes, responsable du pôle ERP chez Atlantem, est intervenu en premier autour du thème de la gestion multisite et le schéma logistique. Atlantem fait face à une réelle complexité logistique due aux multiples usines de fabrication.
Diapason répond à cette complexité multi-site en synchronisant l’ensemble des flux. Ainsi le client reçoit de façon complète l’ensemble de ses commandes de menuiseries, au bon moment. Cette synchronisation permet une meilleure gestion des charges usines, des flux de sous-traitance interne ou encore de la traçabilité logistique.
Marc Carey, DSI de la société Euradif, a pris la parole autour de zéro papier dans l’atelier. L’objectif était de supprimer les ordres de fabrication papiers et de mettre à disposition des écrans tactiles à chaque étape de fabrication dans l’atelier, ce qui permet une déclaration d’étape rapide et fluide. Ce fonctionnement permet également de travailler par ordre de priorité.
Le résultat s’est avéré très positif pour la société Euradif, au bout de dix jours d’utilisation, les résultats d’ordonnancement s’étaient grandement améliorés.
Maxime Luciani, responsable informatique et réseaux chez Simire, intervenait autour des portails Diapason.
Simire rencontrait une difficulté quant au rassemblement et à l’exploitation de l’ensemble de leurs données (plusieurs documents différents, fastidieux à suivre et à mettre à jour, ce qui rendait complexe le suivi des per- formances). Simire a choisi de démarrer avec quatre portails Diapason témoins, la facilité de mise en place et l’efficacité de ceux-ci les ont amenés par la suite à utiliser 15 portails différents. Les portails Diapason permettent un pilotage de la performance efficace, des informations adaptées à tout type de population dans l’entreprise, accessibles en temps réel, et une simplification du flux d’informations.
David Reverseau, responsable systèmes d’informations, et Christophe Augereau, responsable ERP chez CAIB, prenaient eux aussi la parole autour du thème du zéro papier dans l’atelier et à l’ADV. L’objectif pour CAIB était d’avoir un flux de production sans aucun support papier. La digitalisation de ces documents permet de fournir les informations appropriées à chaque poste de montage, de développer un système de “file d’attente”, de diminuer les coûts d’impression et surtout de garantir la traçabilité de chaque ordre de fabrication. L’idée d’adopter le zéro papier également à l’ADV a permis de réduire le temps d’archivage des documents, de faciliter les analyses après-vente, et de fluidifier les process au travers de workflow documentaire.

Les nouveautés Diapason

Roland Peyran, directeur commercial d’Isia a ensuite évoqué les nouveautés Diapason et présenté en avant-première la nouvelle interface du logiciel, et sa nouvelle ergonomie :

  • Le configurateur Elcia directement lancé depuis Diapason, pour permettre entre autres aux équipes internes de pouvoir chiffrer plus facilement directement depuis leur ERP.
  • Le configurateur 3D Ramasoft interfacé avec le logiciel Diapason. L’interface entre ces deux solutions offre un paramétrage plus simple et plus rapide. Comme le dit Laurent Haristoy, directeur des opérations Isia : « Le langage universel qu’est la 3D simplifie et rend plus intuitives les opérations, notamment sur des opérations complexes, pour contrôler des usinages spécifiques ».

À terme, l’objectif est d’intégrer complètement le configurateur 3D Ramasoft dans Diapason.

  • Le nouveau module GANTT : un nouvel outil dédié à la gestion des plannings (planification des séries, ordonnancement dans l’atelier, gestion de chantier...). Ce module paramétrable est aussi souple qu’un tableur dynamique avec des liaisons et mises à jour possibles avec toutes les entités de Diapason.

À l’issue de cette présentation, Carol Lambert de la société Boulangeot, cliente utilisatrice Diapason a expliqué: « Je suis ravie. Nous avons obtenu des informations techniques détaillées, des informations commerciales avec toutes les évolutions du moment, les témoignages clients étaient très qualitatifs, nous nous sommes très vite identifiés aux cas présentés. Cela nous permet de se projeter très facilement et cela m’a permis de découvrir de nouvelles fonctionnalités. De plus, le fait de rencontrer nos confrères et les équipes du groupe Elcia, c’était top ! Une journée d’échanges à refaire impérativement ».