C’est en août prochain que Novatech Europe prendra possession de sa nouvelle usine de plus de 3 000 m2 à Roanne (42) et qui a nécessité un investissement de plusieurs millions d'euros. Entre 15 et 20 recrutements devraient accompagner ce déménagement, des opérateurs et des commerciaux, principalement pour la France mais aussi pour l’Allemagne.
« Nous souhaitions avant tout augmenter nos capacités pour les marchés français et européens parce que le marché de porte monobloc acier est en croissance », explique Antoine Saint-Pierre, directeur général de Novatech Europe.

La porte monobloc acier séduit de plus en plus la rénovation
L’entreprise a donc décidé d'automatiser sa ligne de fabrication et ainsi réaliser de manière plus agile des designs pour ses ouvrants de portes d'entrée et pour mieux répondre à demande croissante de personnalisation des portes. Novatech Europe souhaite également apporter des solutions pour des ouvrants avec vitrages affleurants, symbole de sa montée en gamme.
« Le constat que nous faisons, poursuit Antoine Saint-Pierre est qu'aujourd'hui en France, une porte sur cinq est un monobloc en acier. Le fait de cette croissance n’a pas été uniquement portée par le neuf mais aussi par la rénovation, surtout au cours des dernières années. Nos clients intègrent de plus en plus nos ouvrants dans des dormants alu des différents gammistes. Nous nous devions donc de créer un produit qui conserve des propriétés thermiques et esthétiques sans oublier l’aspect sécuritaire et bien évidemment le rapport qualité-prix », ajoute Antoine Saint-Pierre.
Novatech Europe souhaite donc donner à ses clients des outils en termes de design, qui passeront par la création, fin 2018 d’une collection plus “audacieuse” qui s’ajoutera à ses gammes existantes.

Photo : Antoine Saint-Pierre (à gauche), et Joël Gouasdon, responsable commercial, devant une porte de la nouvelle gamme Pearl