MAF Atlantique, industriel spécialisé dans la conception et la construction vitrée architecturale résistante au feu prête à poser, intègre désormais l’aluminium dans son offre. La marque, connue pour son expertise en résistance au feu des menuiseries acier, a décidé, malgré le contexte économique incertain en cette période inédite, de se diversifier pour répondre à la demande complémentaire de ses clients.
Cette nouvelle expertise en fabrication aluminium de portes, châssis et murs rideaux, est issue d’un travail interne des équipes en matière de R&D.
L’entreprise, par sa taille humaine et sa proximité clients, fait preuve chaque jour d’engagement fort et d’adaptabilité. Les collaborateurs sont polyvalents « acier / aluminium ».
L’assemblage des châssis fait appel à deux techniques différentes selon le matériau utilisé : l’acier est soudé quand l’assemblage en aluminium est mécanique.
Gamme disponible en aluminium :

  • la porte pare-flamme E30,
  • les portes coupe-feu EI30 et EI60,
  • les cloisons E30 à EI120.

Acier et aluminium, deux matériaux pour des besoins complémentaires

Avec l’aluminium, comme avec l’acier, matériau léger, au rapport qualité/ prix compétitif, permet une qualité d’assemblage et de finition. Par leur excellente tenue aux intempéries et aux milieux humides, les menuiseries vitrées en aluminium sont parfaitement adaptées aux établissements comme les piscines, spa…
Avec l’aluminium, comme avec l’acier, les équipements de quincaillerie se font discrets car ils sont tous encastrables (ferme-porte, serrure, crémone) et les possibilités de finitions sont multiples (anodisées, thermolaquées, aspect inox brossé ou brillant). Qu’il s’agisse de menuiseries feu ou non-feu, l’aspect est identique.
La conception et fabrication de menuiseries en aluminium permet à MAF Atlantique d’apporter une offre complémentaire pour les opérations réalisées en aluminium.

Un bureau d’études rompu aux chantiers d’envergure

MAF Atlantique a été choisie notamment pour la réalisation de menuiseries acier vitrées feu dans le cadre d’une rénovation par l’Accord Hôtel Arena de Paris Bercy, le Parc des Princes (menuiseries feu pour l’accès VIP), le Centre de Congrès de Rennes (35) (transformation du Couvent des Jacobins), les bureaux Laënnec à Paris (transformation des bâtiments historiques de l’ancien hôpital Laënnec en immeuble de bureaux ; apport de lumière par des parois vitrées), le Musée d’Art de Nantes (44) qui a fait l’objet d’une rénovation considérable pendant 6 ans. L’ïlot B12 de la Garenne Colombes (92) (immeuble de bureaux habillé de 1 200 m2 de façades pare-flammes), la boutique Céline à Paris ou encore le Conseil d’Etat font également partie des références de MAF Atlantique. Un chantier d’ampleur avec deux étapes d’intervention est en cours pour la rénovation du centre commercial des 3 Fontaines à Cergy Pontoise (95).

À propos de MAF Atlantique

Implantée depuis 16 ans à Guérande, en Loire-Atlantique, MAF Atlantique fabrique tous types de menuiseries acier – et maintenant aussi en aluminium - vitrées prêtes à poser, avec une forte expertise dans le domaine des menuiseries coupe-feu.
Dirigée par Guillaume Leborgne, l’entreprise dispose d’un bureau d’études intégré qui réalise des plans et des solutions uniques à chaque projet. Elle est une filiale, depuis 2015, du Groupe ACIEO (400 collaborateurs, 7 sociétés, 90 M€ de CA)

MAF Atlantique en chiffres

  • Créée en 2004
  • 2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019
  • Outil de production de 1 500m2
  • Marquage NF disponible sur 15 références
  • Membre de la French Fab