Bystronic Glass a présenté lors de la dernière édition de Glasstec son nouvel équipement speed’line pour la production de vitrage isolant qui occupait toute la longueur du stand du fabricant allemand. Était également présenté “speed’sealer”, un robot d’enduction. Cette chaîne de production moderne inclut aussi des équipements qui permettent la fabrication de triple vitrage avec un temps de cycle plus rapide, deux applicateurs de TPS (Thermo Plastic Spacer) et une nouvelle presse, “speed’assembler”, pour assembler et assurer le remplissage de gaz des triples vitrages plus rapidement.

Eco’lamiline, solution pour le verre feuilleté
Dans le domaine de la production de verre feuilleté, Bystronic Glass a proposé l’eco’lamiline, sa nouvelle chaîne de production économe en énergie, qui permet de produire toutes les combinaisons de verre feuilleté possibles, des assemblages les plus simples aux plus complexes. Le système de collage “eco’convect”, était également exposé sur le stand de Bystronic Glass. Le mot “eco” de ce système n’a pas été choisi par hasard : le contrôle de la consommation d’énergie s’adapte à la taille du vitrage. Par exemple un volume de feuilleté de petite dimension exige moins d’énergie que le laminage d’un grand vitrage. Le chauffage par convection, plus homogène, permet également un meilleur laminage du verre feuilleté. La non utilisation d’air comprimé dans la salle propre de l’eco’lamiline permet de réaliser des économies car elle est jusqu’à sept fois moins chère, tout en respectant mieux l’environnement.

Ci-dessus : le système de collage “eco’convect”. En haut : la chaîne de production eco’lamiline