Le groupe Maurizi vient d’acquérir la société Lépinard implantée à Courcelles-lès-Lens (62) et spécialiste du rideau métallique et de la porte industrielle.
L’acquisition de la société Lépinard (3,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017) par le groupe Maurizi a un intérêt multiple pour lui. Pour SDA, l’intégration des rideaux métalliques et des portes industrielles Lépinard permet d’étoffer sa gamme industries et commerces, en complément de la porte industrielle déjà produite par SDA. Pour SMF Services, avoir un fabricant de rideaux métalliques au sein du groupe permet à la société de mieux se positionner sur le marché de l’installation des fermetures industrielles en se montrant plus compétitive.

Une production réorganisée
L’acquisition de la société Lépinard comprend le rachat de leurs locaux à Courcelles-lès-Lens et notamment de deux bâtiments de 1 800 m2. La production des rideaux métalliques reste sur le site de Courcelles.
Cependant, la production des portes industrielles Lépinard sera déplacée sur le site SDA de Fretin afin de la regrouper avec la fabrication des portes sectionnelles SDA.
Enfin, les services métallerie (fabrication de portails, escaliers, etc. en acier) et R&D seront déplacés à Courcelles, ainsi que l’agence SMF Services actuellement située à Cuincy.
Le service R&D du groupe Maurizi bénéficie désormais d’une surface de plus de 90 m2, pour permettre de réaliser leurs tests produits dans les meilleures conditions.
Sur le plan humain, aucun licenciement n’est à déplorer. Outre quelques départs choisis, la majorité des employés de la société Lépinard poursuit la même fonction qu’avant l’acquisition.

Optimisations et agrandissements pour faire face à l’augmentation progressive de la demande
Afin de faire face à l’accroissement de l’activité suite au rachat de Lépinard, SDA a déjà commencé la réorganisation de sa production à Fretin, seulement 16 mois après l’emménagement dans ces nouveaux locaux.
Déjà positive depuis plusieurs années, la croissance de la demande s’est accélérée avec le rachat de la société Lépinard et la récupération d’une grande partie de leur clientèle. Ainsi, pour répondre à ce phénomène, SDA a déménagé vers des ateliers de production plus grands en fin 2016. Aujourd’hui, pour poursuivre ce développement, la société agrandit son espace de production et construit une extension adjacente à l’atelier principal.

30 % de surface de production supplémentaire
Après le rachat de la société Lépinard, le service métallerie SDA a déménagé à Courcelles-lès-Lens, libérant ainsi 30 % de la surface d’atelier, pour la production des portes de garage. L’atelier a donc été réorganisé, avec davantage d’espace dédié à l’emballage, notamment dans le but d’accueillir une nouvelle machine : une cercleuse automatique à panneaux (installation milieu d’année).
Afin d’améliorer le rendement des machines notamment, la direction envisage également de démultiplier les postes de travail à l’atelier afin de créer un roulement en deux équipes. Actuellement en test sur quelques ouvriers en horaires différés, le banc de découpe a gagné trois heures d’activité par jour, permettant ainsi d’optimiser la production.

Construction d’une extension
Une extension du bâtiment de Fretin est actuellement en cours afin de répondre à plusieurs besoins. D’abord, une salle de formation refaite à neuve permettra l’installation de nombreux produits (portes de garage, portails, motorisations et accessoires).
Cette salle permettra aux formations techniques des clients SDA de se dérouler dans les meilleures conditions. Aussi, les techniciens SMF Services en apprentissage pourront utiliser cette ressource dans le cadre de leur formation (électricité, automatismes etc.). Le rez-de-chaussée sera composé d’une salle d’archives et d’une réserve pour SMF Services.

SDA démultiplie sa présence en salons en 2018
SDA, afin d’accompagner son développement, a choisi d’accroître sa présence sur les salons en 2018. La société exposait mi-avril sur le salon Nordbat et exposera cet automne à Artibat et EquipBaie.
Pour accompagner le développement national de SDA, lancé en 2014, la société avait exposé sur le salon Artibat 2014, puis à nouveau en 2016. « La région représente un marché important notamment pour la porte de garage latérale » explique-t-on chez SDA.
En 2018, un troisième salon vient s’ajouter à Nordbat et Artibat, il s’agit d’EquipBaie. « La présence sur ce salon parisien vient confirmer les ambitions de SDA : s’inscrire comme un leader de la fabrication de portes de garage sur le marché français », conclut le groupe nordiste.