Fondée le 2 mai 1984 à Saint-Jean-d’Angély (17), l’entreprise Socover, pour Société de construction de véranda, a célébré son trente-cinquième anniversaire il y a quelques jours. Le gérant de l’entreprise, Hervé Madeux, en a profité pour présenter ses deux nouveaux associés : Yves Minot et Thierry Saviot.
Jean-Paul Emard, le fondateur de l’entreprise, est quant à lui parti en retraite en fin d’année dernière. Grande nouveauté pour l’entreprise : elle vient d’intégrer le mois dernier le réseau Homkia. Son fondateur, Nikolas Seferiadis, était d’ailleurs présent lors de cette soirée conviviale.
« Je suis sûr que notre avenir commun sera fructueux, » a notamment souligné Hervé Madeux. Nous sommes désormais distributeurs exclusifs Homkia en Charente-Maritime, la Vienne et sur 90 % de la Charente », précise-t-il. Avec cette nouveauté, la Socover confirme ses ambitions et devrait très rapidement recruter de nouveaux commerciaux pour les secteurs de Limoges, Angoulême et Poitiers notamment. Recensant 52 salariés (dont 14 commerciaux répartis pour une grande partie en Gironde, Charente, Charente-Maritime, Vienne et Haute-Vienne), l’entreprise enregistre une stabilité des ventes pour le secteur de la véranda.

Objectif 10 millions d’euros de chiffre d’affaires

C’est la menuiserie qui dynamise l’entreprise saintongeaise. « Nous avons multiplié par quatre notre chiffre d’affaires menuiserie entre 2015 et 2018 », indique Hervé Madeux. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a dépassé la barre des six millions d’euros en 2018 avec 60 % pour le secteur véranda et 40 % pour la partie menuiserie. « C’est dans ce secteur que se situe notre plus belle marge de progression possible », estime le chef d’entreprise qui a dévoilé la feuille de route lors de cette soirée anniversaire : « nous souhaitons atteindre le chiffre d’affaires global de 10 millions d’euros dans les trois ans ». Quelque peu à l’étroit dans ses locaux de Saint-Jean-d’Angély, l’entreprise pourrait être rapidement amenée à réfléchir à un redéploiement de ses activités.

Bientôt de nouvelles agences

Au niveau commercial, la Socover ne pratique pas le démarchage téléphonique. « Pour une question d’éthique », se justifie Hervé Madeux qui préfère, et de loin, la présence dans les foires-expositions et autres salons de l’habitat. Et puis la Socover est une maison connue et appréciée dans la région. « De nombreux anciens clients de vérandas viennent désormais nous consulter pour la menuiserie », apprécie le chef d’entreprise.
Outre l’arrivée dans le réseau Homkia, l’ouverture d’une agence à Cognac est prévue pour cette année, d'autres sont également annoncées à La Rochelle et Royan mais pour l'année prochaine. « Nous allons aussi pouvoir ajouter l’activité menuiserie à l’agence de Bordeaux, » conclut Hervé Madeux.