Guillaume Froment, responsable de la menuiserie de l’Auxois, implantée à Pouilly-en-Auxois (21) a repris cette entreprise il y a six ans à un menuisier qui n’employait à l’époque qu’un seul apprenti. Il est entouré maintenant de cinq personnes et dispose d’un atelier de 800 m2 comportant un showroom. « Nous fabriquons et installons des menuiseries en bois, PVC et aluminium, précise Guillaume Froment. Notre chiffre d’affaires de 550 000 euros, prévus pour cette année, devrait s’élever à 700 000 euros l’année prochaine. Il se répartit à 80 % pour les menuiseries extérieures et les fermetures et à 20 % pour l’agencement intérieur ».

Projet de marquage CE des menuiseries
La menuiserie de l’Auxois appartient au réseau de distribution de menuiseries Calibaie. « Nous avons aussi obtenu le label RGE et avons la marque « éco-artisan » de la Capeb, étant titulaires de la qualification 8611 “efficacité énergétique Eco artisan” de Qualibat, poursuit Guillaume Froment. Par ailleurs nous sommes titulaires du label Handibat qui est une marque de qualité nous aidant à tenir compte de toutes les contraintes de la vie des handicapés et PMR (personnes à mobilité réduite). Nous avons le projet de réaliser un marquage CE de nos menuiseries en partenariat avec la Capeb dans le but de vendre aux professionnels », poursuit-il.
La menuiserie bourguignone est entièrement rééquipée afin de répondre aux normes actuelles pour la fabrication et la sécurité du personnel. « Nous avons trouvé chez Oertli les outils que nous voulions et une écoute attentive pour s’adapter à toutes nos demandes spécifiques, précise le dirigeant. Nous travaillons en général avec des machines traditionnelles et néanmoins aussi avec une scie à commande numérique. Notre mode de fabrication est lui aussi traditionnel et nous réalisons les assemblages de cadres et d’ouvrants par tenon et mortaise ou chevillage bois. Enfin faisant de la mesure artisanale, nous tenons à garder une relation artisanale et non industrielle avec nos clients ».

Création de la gamme “patrimoine”
Rappelons que l’entreprise a deux activités spécifiques :
– la première est de réaliser et d’installer des menuiseries en bois en répondant exactement à toutes les demandes du client,
– la seconde est de vendre des menuiseries PVC et aluminium avec toutes options au prix d’une fenêtre normale. Ces options sont par exemple une crémone à verrou sur un semi-fixe, des entrebâilleurs de série ou encore des chariots releveurs.
« Nous fournissons donc des fenêtres haut de gamme pour le prix de fenêtres de série ce qui nous distingue de la fabrication de nos concurrents », ajoute Guillaume Froment. Les ventes se répartissent entre les particuliers et les professionnels de la menuiserie. les chantiers de l’entreprise se trouvent majoritairement dans le domaine de la restauration et elle a également réalisé quelques chantiers dans des châteaux classés à l’inventaire des monuments historiques. « Pour cette raison, précise Guillaume Froment, nous avons créé une gamme “patrimoine” qui répond aux réglementations d’isolation actuelles tout en gardant le style ancien. Nous travaillons aussi beaucoup pour des particuliers restaurant des demeures anciennes ou des maisons plus récentes ».
Continuer à être très proches de ses clients, à leur écoute et rester au stade artisanal pour ne pas risquer de tomber dans l’industrialisation à outrance, La menuiserie de l’Auxois aimerait développer la menuiserie bois « tout en sachant, précise Guillaume Froment, que les problèmes de son entretien et de la stabilité de son aspect ne sont pas encore résolus pour l’instant. Nous aimerions aussi vendre encore plus aux artisans et pour cela il faut obtenir le marquage CE », conclut le dirigeant.