JFE, l’entreprise seine-et-marnaise spécialisée dans la fabrication et l’assemblage de menuiseries PVC, déménagera bientôt dans sa toute nouvelle usine à Brie-Comte-Robert. Créée il y a seulement trois ans par Erick Paliga (déjà à la tête d’Acematic, une entreprise spécialisée dans la transformation de l’acier et qui se définit comme un « entrepreneur dans l’âme, qui aime créer et développer ») et son fils Florent (qui assurera la relève à la tête de l’entreprise et y joue déjà un rôle clef ), la société – qui livre plus de 1 000 fenêtres par mois à sa clientèle de promoteurs immobiliers – a rapidement été trop à l’étroit dans les locaux de 450 m2 où elle se situait jusque-là. La future usine, de plus de 3 000 m2, accueillera également la nouvelle activité de menuiserie aluminium développée par JFE, ainsi qu’un parc de machines neuves (centre de débit et d’usinage, sertisseuse 4 têtes et ébavureuse, entre autres) de marque Elumatec pour le PVC et de marque italienne Fom pour l’aluminium.

Comme l’explique Erick Paliga, ces nouveaux locaux vont permettre de « fabriquer en flux tendu et d’assurer la livraison dans la foulée » pour faire face à une « très forte croissance ». Les conditions de travail des 15 employés actuels de JFE s’en trouveront aussi sensiblement améliorées, puisque le nouveau site inclura 500 m2 de bureaux, et près de 800 m2 de stockage. Les trois quais faciliteront également grandement le chargement des fenêtres montées dans les semi-remorques qui les livrent quotidiennement.

Sécuriser et développer

Comme ils l’expliquent, Erick Paliga et son fils Florent visent – pour les deux prochaines années – une croissance qui devrait leur permettre d’atteindre les 10 millions de chiffre d’affaires annuel (pour 4,5 millions actuellement). Si des recrutements ont déjà eu lieu pour appuyer l’activité soutenue de l’entreprise (au poste de conducteur de travaux notamment et parmi le personnel d’atelier PVC), d’autres recrutements sont à prévoir, puisque JFE cherche des personnels d’atelier pour sa production de menuiserie aluminium. À terme, l’entreprise entend doubler ses effectifs.

Comme le précise Erick Paliga, JFE va aussi devoir en priorité sécuriser son chiffre d’affaires, pour faire face aux gros investissements et aux remboursements importants générés par la nouvelle usine. Elle cible pour cela – entre autres – le marché des logements neufs, avec le soutien de ses partenaires (Kawneer pour l’aluminium et Veka pour le PVC).