L’entreprise lot-et-garonnaise spécialisée dans la transformation des matières plastiques et la création d’accessoires sur mesure n’a de cesse de poursuivre son développement et de maintenir un rythme de recrutement soutenu. Après avoir doublé la surface de production il y a cinq ans et avoir agrandi son parc de machines high-tech, la PME de Saint-Pardoux-Isaac (47) a construit une usine ultra-performante et monté un labo contrôle “norme ISO 9001”, ce qui lui permet de garantir à ses nombreux clients le bon management de sa qualité.

Des investissements réguliers pour une croissance exponentielle

En investissant 600 000 euros en 2018/2019 pour venir compléter les robots et les presses à injecter qui opèrent déjà 24h/24 pour produire les quelque 2,5 millions de pièces qui sortent tous les mois des usines de l’entreprise, Guyenne Plastique maintient une politique d’investissements annuelle stable (autour de 10 % de son chiffre d’affaires). Pour la PME, l’investissement est aussi humain, puisqu’après avoir recruté trois ingénieurs pour son bureau d’étude et doublé son équipe de 37 salariés, l’entreprise est toujours à la recherche de techniciens et d’ouvriers de maintenance et de production pour compléter son équipe.

Une croissance portée par un verrou anti-effraction pour volet roulant

Si l’entreprise opère pour d’autres secteurs que la menuiserie, l’aéronautique, la cosmétique et le médical, notamment, c’est toutefois pour répondre à la demande concernant son verrou antieffraction pour volet roulant (particulièrement demandé) qu’elle doit continuer d’augmenter son volume de production et poursuivre ses investissements. Ce verrou universel (il s’adapte à tous les arbres du marché) dont la réalisation est brevetée permet également l’enroulement fluide des volets roulants (lire notre encadré ci-dessous). Opérationnelle aussi à l’export, Guyenne Plastique envisage de tripler sa production selon ses dernières prévisions.

Le verrou pour volet roulant de Guyenne Plastique

Ce verrou pour volet roulant de Guyenne Plastique permet le verrouillage en position basse des tabliers manœuvrés par treuils ou moteur (puissance maxi conseillée 25 Nm suivant la typologie de moteurs). Grâce à son faible encombrement, ce verrou est particulièrement destiné à une utilisation dans les concepts où les volumes sont parfaitement optimisés. Le choix du nombre de maillons est fonction des dimensions du coffre ou caisson. Ce verrou articulé est réalisé d’une seule pièce dont les maillons sont indémontables. Seule la partie “clip” et “loquets” est assemblée par clippage sur la première lame, ce qui permet d’augmenter le diamètre d’enroulement du volet (il est livré séparément et assemblé si besoin).
C’est la partie “clip” qui fait la liaison entre le verrou et l’arbre. Deux crochets présents sur le clip viennent s’accrocher dans les lumières de l’arbre. Le verrouillage s’effectue par deux loquets à actionner de manière manuelle. Le montage et le démontage sont faciles, rapides et sans outil. Deux trous oblongs (6.6 par 4.25) permettent aussi une fixation par vis ou rivets pop sur les autres tubes : fixation « en aveugle » ou sur pré-perçage du tube entraxe des trous au pas de 27 mm.