Dessinée par l’agence Jean-Pierre Lott architecte, la médiathèque de Vitrolles (13) constitue le symbole du renouveau urbain pour cette petite ville provençale devenue une « cité-dortoir » dès les années 1960. Le projet offre deux visages :
– un rez-de-chaussée transparent grâce à 700 m2 de murs-rideaux NRGY 62 atteignant jusqu’à 5 m de hauteur. Originaux et conçus sur-mesure par le support technique Sapa et le fabricant SM Gargini, leurs profilés asymétriques en aluminium évoquent des éclats de verre. Cette façade ouvre les espaces d’exposition, le café et l’auditorium sur la place de la Liberté, invitant les habitants aux rencontres et à la sociabilité,
– les deux étages supérieurs se parent d’un voile de béton blanc sinueux, exprimant le mouvement et la légèreté, en rappel aux pages d’un livre. Cette enveloppe est percée de petites ouvertures aux formes multiples de la gamme Performance 70 de Sapa. Elles sont présentes essentiellement côté nord afin de garantir une lumière naturelle homogène sans ensoleillement direct, propice à la lecture.
« La Médiathèque trouve sa force dans cette opposition. Nous avons apporté épaisseur, matière et complexité à un environnement qui en manquait, souligne Jean-Pierre Lott. Aujourd’hui, cet édifice, qui s’élève sur une grande place, le long de la voie principale du quartier des Pins, constitue un bâtiment signal dans la ville ».

Une conception et une fabrication sur-mesure
La façade NRGY 62 est pensée pour une totale modularité des profilés. L’entreprise SM Gargini a pu ainsi travailler en montants et traverses avec un profilé identique de même section, garantissant une fabrication et une installation rapide.
Sapa et SM Gargini ont collaboré étroitement afin d’adapter la solution NRGY 62 aux attentes esthétiques de l’architecte. Ils se sont appuyés sur ses plans de calepinage précis pour concrétiser son parti pris architectural : des profilés uniques (avec vitrages Maccario Vitrage) aux dimensions et inclinaisons différentes. Ils permettent d’obtenir une trame non répétitive, aux lignes croisées et asymétriques. Laurent Buttay, responsable menuiserie de SM Gargini, a souligné l’accompagnement du support technique Sapa, qui a aidé ses équipes à chaque étape, de la conception à l’assemblage des profilés, en passant par leur mise en œuvre sur le chantier de la Médiathèque.

Sapa - Brice Robert

Naturellement performant
La largeur de l’offre Sapa a permis de répondre à l’ensemble du projet : façades NRGY 62 ; portes, châssis à frappe et coulissants Performance 70. « L’esthétique similaire des profilés et leur conception assurant un assemblage soigné entre les différentes menuiseries sont gages d’une harmonie d’ensemble », explique-t-on chez le gammiste. Les solutions Sapa se distinguent par leur couleur aluminium anodisé. Cet aspect naturel fait écho aux différents matériaux bruts utilisés sur l’enveloppe : béton, verre...
Les menuiseries atteignent une résistance thermique Uw de 1,5 W/m2K, limitant les déperditions énergétiques. Cette performance, conjuguée à une fabrication régionale par l’entreprise SM Gargini, a contribué à l’obtention de la certification BDM, Bâtiment durable méditerranéen.