À l'ère du tout-numérique, les clients veulent être livrés n'importe où, sans attendre, y compris lorsque les produits sont volumineux », tel est le constat qui a amené Yoan Sauzedde et Matthieu Chatain, eux-mêmes poseurs de clôtures, à lancer une enseigne ultra-spécialisée consacrée à la vente de grillages et de clôtures. L’aventure pour les deux jeunes hommes commence en 2011, avec l’achat à un fabricant d’un camion de clôtures, dont ils revendent le contenu sur un site d’annonce en ligne. Ils ouvrent dans la foulée leur premier magasin à Fréjus (83), puis ils créent en 2013 un site de e-commerce et ouvrent au fil des années de nouveaux magasins. L’enseigne en compte aujourd’hui neuf pour 70 salariés.

Yoan Sauzedde et Matthieu Chatain, créateurs de Districlos

Prix bas et délais garantis

Le concept repose sur plusieurs idées fortes : la première est l’absence d’intermédiaire. Grâce à ses stocks conséquents (800 m2 intérieur en moyenne par magasin et 3 000 m2 de stockage extérieur), Districlos fait office de grossiste et garantit ainsi des prix bas. Il est de surcroît capable de répondre dans les meilleurs délais à la plupart des commandes, contrairement aux grandes enseignes du bâtiment. D’autant plus que lorsque le lieu de livraison est à moins de 250 km, l’entreprise, dotée de ses propres véhicules, se charge elle-même du transport.
Enfin, la marque s’appuie sur un site de e-commerce performant (https://cloture- discount.fr) avec un service client disponible de 8h à 19h et un paiement en ligne sécurisé. À cela s’ajoute la possibilité de réaliser des devis en ligne pour les pros ainsi que des configurations de kits de clôtures pour les particuliers, à qui il est également proposé des poseurs référencés.

Trois nouveaux magasins en 2020

L’un des axes stratégiques de Districlos est donc de développer un fort maillage géographique de l’Hexagone. Chaque client potentiel (y compris en Corse) devra à terme se trouver à moins de 250 km d’un magasin. Pour y parvenir, l’entreprise compte ouvrir sept ou huit points de vente d’ici 2023, dont deux début 2020 (Montélimar et Bordeaux) et un en Seine-et-Marne dans le courant de l’année. Une expansion à l’international est également prévue, dans les pays frontaliers pour commencer. Avec son modèle, Districlos bénéficie d’une forte croissance : son chiffre d’affaires pour 2019 est d’environ 18 millions d’euros.