Les Ateliers Goudier, entreprise familiale mancelle spécialisée dans la distribution et l’installation de portails, portes de garage et fenêtres se lance dans la commercialisation de baies vitrées de très grande taille. Motivé par « la passion des belles choses » et une affinité avec la clientèle qui partage son goût des architectures contemporaines, Jean-Jacques Goudier (le dirigeant de l’entreprise) explique que cette nouvelle activité va permettre aux Ateliers Goudier de se positionner sur un secteur haut de gamme, où la concurrence est moindre. En effet, comme le précise Jean-Jacques Goudier, ces baies vitrées qui peuvent atteindre les 15m2 (pour 4 m de large et 6 m de haut maximum) et une tonne de verre exigent une rigueur de pose extrême, ce que les Ateliers Goudier se targuent d’être parmi les rares à pouvoir faire. Avec 0 mm de tolérance au moment de la mise à niveau, ces produits séduisent une clientèle qui est prête à investir des sommes plus importantes pour vitrer des pans entiers de sa maison.

De gauche à droite : Jean-Christophe Lasthaus, responsable commercial nord, Béatrice Goudier, épouse et associée de Jean-Jacques Goudier, Stefan Holtgreife, dirigeant Solarlux monde, Dominique Rey, dirigeant Solarlux France, Nicolas Guilloteau, responsable commercial sud, Jean-Jacques Goudier. Devant : Samuel Picard, suivi architectes et appel d’offres.

Un showroom agrandi pour mettre en valeur ces nouveaux produits

Pour présenter ces baies vitrées (fabriquées par l’allemand Solarlux, dont les Ateliers Goudier est le client le plus important en France), l’entreprise a agrandi son showroom grâce à une toiture et des murs entièrement vitrés. Une façon de faire la démonstration à ses clients du potentiel de ces fenêtres de grande taille et de leur capacité à créer des espaces dedans/dehors, comme le détaille Jean-Jacques Goudier. L’occasion aussi pour l’entreprise de mettre en valeur son offre de domotique, qui peine à décoller depuis son lancement en 2013, et dont Jean-Jacques Goudier espère que cette visibilité renouvelée lui permettra de consolider les ventes.

Des recrutements à la peine

Pour soutenir cette nouvelle activité et ses objectifs en termes de chiffre d’affaires (trois millions visés d’ici trois ans, pour 1,7 million aujourd’hui), les Atelier Goudiers s’efforcent de recruter un opérateur de pose “perfectionniste” et un commercial aussi “passionné par le beau” que solide techniquement. Bien que l’entreprise explique chercher avant tout des profils motivés, qu’elle pourra former en interne par la suite, elle peine à toucher des candidats intéressants et intéressés. Une situation à laquelle Jean-Jacques Goudier espère remédier très prochainement pour ne pas ralentir le développement de ses activités.