L’ entreprise aluplast, dirigée en France par Alexandre Socha, lance sur le marché Aludec, une nouvelle offre couleur. « Avec le lancement de cette nouvelle finition, explique Alexandre Socha, nous confirmons notre progression sur le marché français par l’innovation et le renforcement de notre implantation géographique au plus proche de nos clients ».

Alexandre Socha, dirige Aluplast en France

Après la finition Woodec, proposée à ses clients français il y a deux ans, Aluplast lance donc sept nouvelles couleurs à l’aspect d’un thermolaquage mat et au toucher sablé. « Un aspect qui se rapproche au plus près des finitions que l’on retrouve sur l’aluminium », ajoute Alexandre Socha. « Notre objectif est effectivement de proposer une alternative aux modèles hybride du marché à l’ensemble de nos clients, y compris les plus petits, en offrant l’accès à ces finitions sans investissements spécifiques de leur part », ajoute-t-il.

« Nous nous inscrivons dans une démarche éco-responsable »

« Nous avons souhaité leur proposer l'aspect de haute qualité d'un revêtement en aluminium associé à un traitement facile. Aludec se caractérise donc par une surface particulièrement fine et pourtant structurée de manière concise dans l'aspect et le toucher de l'aluminium thermolaqué. Elle est adaptée à l'extérieur comme à l'intérieur et le revêtement PVDF rend sa surface résistante aux produits chimiques, même aux graffitis. Nous nous inscrivons dans une démarche éco-responsable en mettant en œuvre une technologie qui offre une faible utilisation des ressources et surtout nous permet de commercialiser un produit recyclable à 100 % », souligne-t-il.
En parallèle au lancement de ces nouveaux coloris, Aluplast va procéder à une phase importante de recrutements. « Ces embauches, liées à nos ambitions et au dynamisme du groupe visent à recruter différents profils pour renforcer nos équipes. Nous recherchons, entre autres, un responsable régionale des ventes pour le sud de la France, un technicien atelier itinérant pour le suivi de la clientèle Francophone France Belgique Suisse, un conducteur de ligne en extrusion pour un poste basé au siège à Karlsruhe, un conducteur régleur de machines de plaxage pour un poste basé également à Karlsruhe. Aluplast possède de nombreux salariés français frontaliers. Nous recrutons donc activement sur la région Alsace-Lorraine », conclut Alexandre Socha.

Le groupe SAVS opte pour la gamme Aluplast

Implanté à Saint-Alban (31), la société SAVS fabrique des menuiseries PVC depuis 1994.
Avec une croissance de 15 % par an, le groupe possède une capacité de production de 300 menuiseries/jour avec une surface de production de 8 000 m2 et emploie 95 personnes.
« Tous les cinq ans, nous changeons de fournisseur pour nos gammes PVC, explique Laurent Martin, directeur général du groupe. Aluplast, qui fut notre partenaire historique dans le passé, redevient notre fournisseur. Il va nous permettre de développer nos parts de marché sur le grand sud, aidé en cela par des actions communication, notamment télévisuelles, dans la région ».
L’entreprise va également recentrer sa stratégie sur le service et élargir sa zone de chalandise sur tout le Grand Sud (Aquitaine, Occitanie, Paca, Corse, Rhône Alpes).
« Avec les nouvelles technologies, la notion de service est devenue essentielle pour nos métiers, souligne Laurent Martin. Nous avons aujourd’hui besoin de répondre au plus vite à la demande de nos clients : le service doit être rapide avec une traçabilité de la commande et un suivi constant de celle-ci ». L’équipe commerciale de SAVS va être renforcée par le recrutement de trois commerciaux justement dédiés à ces nouvelles zones de chalandise.
Notons que SAVS a ouvert, l’an dernier, une nouvelle unité à Montauban (82) qui produit des menuiseries aluminium. Opérationnelle aujourd’hui à 90 %, elle produira une gamme complète de menuiseries aluminium l’automne prochain.