Le réseau Glastetik fédère les distributeurs et transformateurs français, spécialistes des verres de décoration pour les applications en intérieur. Son premier Tour de France vient de se clôturer et les 14 rendez-vous organisés en mars confirment toute la dynamique du réseau et l’intérêt des architectes, architectes d’intérieur et décorateurs mais aussi des artisans installateurs pour les produits décoratifs en verre.

Une belle mobilisation pour les 14 rendez-vous
Avec près de 300 invités accueillis chez ses partenaires distributeurs, spécialistes du verre de décoration, Glastetik a largement partagé son expertise en matière de collage et d’entretien des verres laqués Lacobel et Matelac utilisés en revêtement mural. Les questions techniques autour du matériau verrier ont été abordées telles que la résistance, l’écologie, le nettoyage de taches tenaces sur le verre dépoli... C’était l’occasion aussi pour les installateurs dans de nombreux domaines (peinture, menuiserie, plomberie...) de se familiariser avec les applications possibles du verre en situations horizontales (tables, tablettes, étagères...) ou verticales (revêtements décoratifs en verre laqué), mais aussi en verres résistants aux chocs, verres laqués trempés ou bien encore en verre miroir décoratif. En effet, des films explicatifs et des photos de chantiers étaient diffusés pendant les démonstrations et les ateliers d’essais.
Convivialité et richesses des échanges caractérisaient une belle mobilisation dans chacun des 14 rendez-vous donnés en région. Les invités ont aussi particulièrement apprécié de pouvoir tester les produits proposés pour la préparation des supports, la fixation des produits verriers laqués et l’entretien du verre dépoli. Information et conseils étaient au rendez-vous ainsi que la distribution d’échantillons de verres laqués mats, brillants, de verres transparents, translucides, clairs ou colorés qui inspireront à coup sûr leurs prochaines réalisations.
Devant le succès remporté par cette première édition, Glastetik Tour confirme déjà réfléchir à l’organisation d’une deuxième édition pour 2019, à suivre.