SM Feu, spécialiste de la menuiserie métallique coupe-feu, élargit ses gammes, avec un nouveau bloc-porte de hall d’entrée à la pose simplifiée, la gamme Hall. En effet, les ensembles sont fabriqués sur mesure, et intègrent les quincailleries et la pose des vitrages en usine. Ils sont ainsi livrés en “prêt à poser”, ce qui simplifie la mise en œuvre sur les chantiers. Visite du site de fabrication.
SMFeu a installé son site de production au cœur du Beaujolais vert, à une heure de Lyon. Ce site industriel comprend 10 000 m2 couverts et Franck Malerba, président du groupe SMC, précise : « Le site abrite les quatre entités du groupe SMC : Frank Malerba finances, SM Feu, la société de pose SMC, et l’entreprise de thermolaquage MJP. Les quatre entités du groupe ont réalisé en 2017 un chiffre d’affaires global de 16 millions d’euros, avec 80 personnes. SM Feu, qui connaît depuis son lancement en 2013 une progression de 30 % par an, a, pour sa part, réalisé un chiffre d’affaires de deux millions d’euros. »

La gamme Hall
À partir de sa gamme coupe-feu à encliquetage, SM Feu décline son système dans une nouvelle gamme, pour des produits non-feu : c’est la gamme Hall, pour halls d’entrée d’immeuble. Le procédé comporte deux châssis, intérieur et extérieur, montés séparément en usine. Sur chantier, le premier châssis est posé, puis le châssis intérieur, qui inclut le vitrage, est encliqueté.
Cette gamme Hall a été créée par le bureau d’études interne, qui comprend huit personnes. Lancée depuis quelques mois, elle représente déjà 10 % de la production de SMfeu. Frank Malerba précise : « Nous visons 50 % dans 5 ans, en volume. » Les poteaux techniques liés aux portes comportent des trappes faciles d’accès et les parties latérales sont également des châssis à encliqueter, ce qui apporte un gain de temps de pose d’environ 50 %. Les profilés utilisés pour la fabrication des ensembles de la gamme Hall sont en acier 20/10e électrozingués, galvanisés ou Magnélis pour une garantie de longévité. La fabrication a lieu à partir de tôles et non de profilés et l’usine traite 50 t de tôles et tubes en acier par mois. Les deux châssis composant chaque ensemble sont fabriqués séparément : le châssis primaire d’une part, et d’autre part le châssis secondaire, destiné à porter le vitrage et à être encliqueté dans le châssis primaire.
Une machine à laser découpe et poinçonne les pièces, puis une presse de cintrage arrondit certaines pièces (pour les profilés ronds anti-pince-doigts). Les tôles sont façonnées, pliées et assemblées par soudure, pour que les profilés ainsi formés soient à la fois robustes et fins. Ils passent ensuite dans l’atelier de laquage, où ils sont dégraissés, rincés, et passivés (TTS). La chaîne de thermolaquage intégrée permet de proposer plus de 350 coloris RAL, en finition (mate et brillante) lisse ou granitée.
Dans cet atelier, les profilés sont protégés par une poudre de zinc anti-corrosion, qui est précuite, avant de recevoir leur couleur définitive. Le thermolaquage final de cette couleur est réalisé à une température de 220/240°, durant 20 minutes, dans un four tunnel d’une longueur d’environ 30 m. Le temps total de traitement (tour de chaîne) est d’environ 3 h, avec une vitesse de la chaîne comprise entre 0,8 et 1,3 m/mm, selon l’épaisseur des aciers.

Une gamme froide
La gamme Hall est une gamme froide, sans rupture de pont thermique, et dotée d’un contrôle d’accès simple, avec un ouvre-porte standard. Ses profilés pliés, de grande hauteur, présentent peu de frottements, pour moins de 5 kg d’effort à la poussée (selon la réglementation PMR). Le mécanisme est un pivot, qui supporte le poids de la porte et limite les frottements, et un ferme-porte Dormakaba (garanti pour 500 000 cycles ouverture/fermeture).
Le point fort des ensembles fabriqués par SM Feu, c’est l’intégration des quincailleries et la pose des vitrages en usine. Cela facilite le travail sur les chantiers car les ensembles sont livrés en “prêt à poser”. La mise en œuvre en est donc simplifiée.
Les ensembles d’entrée de halls sont fabriqués sur mesure. Ils combinent à la demande des vantaux simples ou doubles, des châssis latéraux, des poteaux techniques intégrant la platine pour interphone, des vantaux de dimensions variables dans les limites L 1 100mm x H 3 000 mm en un vantail et 2 x 1 100mm x 3 000 mm en deux vantaux, des châssis fixes latéraux dans les limites L 1 500 mm x H 3 000 mm. Les vantaux et châssis fixes sont réalisables avec ou sans traverses horizontales (d’une à trois traverses), en fonction de l’esthétique recherchée. Un soubassement plein peut également être intégré en lieu et place du vitrage en partie basse.

Dans l’usine, une porte d’entrée pour hall d’immeuble prête pour l’expédition (avec une réserve pour le contrôle d’accès)


Pose en neuf ou en rénovation
Les ensembles d’entrée de la gamme Hall sont équipés d’un vitrage feuilleté type 44.2 minimum et peuvent être équipés à la demande d’un vitrage isolant, acoustique ou anti-effraction.
Les ensembles peuvent être posés en neuf ou en rénovation sans aucune réservation nécessaire au niveau du pivot.
Le ferme-porte encastré de chez Dormakaba est anti-vandalisme. Une poignée en bâton de maréchal avec tube inox 316L peut équiper les portes avec une option anti-vandalisme.
Le poteau technique comprend une trappe manoeuvrable par paumelles cachées et condamnation par clé. Il est doté d’un bouton NO/NF conforme PMR lumineux et sonore. Le parclosage est protégé par une clé inviolable.
Pour les parties latérales, la pose est également simplifiée par l’encliquetage, les vitrages étant posés d’usine et il est possible de préposer l’ensemble par l’intermédiaire de vérins.
Différentes configurations sont possibles :
– modèle à un vantail, avec une ou deux parties fixes latérales,
– modèle à un vantail avec poteau technique latéral, inséré au plus près de la porte, et avec ou sans parties latérales fixes,
– modèles à deux vantaux, avec ou sans partie latérale fixe, avec poteau technique.
Matthias Lafay, directeur technico-commercial de SMfeu, précise : « Le poteau toute hauteur assure à la fois l’esthétisme et l’accessibilité sur toute la hauteur, permettant aux électriciens de faire un raccordement rapidement et simplement. De plus, les dimensions du poteau peuvent être sur-mesure, ce qui permet d’accueillir tous les types de vidéophones existants. »
Il précise : « Pour nos ventes, un nouveau site SM Feu est en ligne, et nous prévoyons d’embaucher quatre à cinq personnes par an ».