Le réseau des Partenaires Certifiés CalorGlass a été rebaptisé pour devenir le réseau des Experts CalorGlass. Il regroupe des professionnels installateurs experts qui sont les distributeurs exclusifs des vitrages CalorGlass. Le réseau compte actuellement une trentaine de membres répartis sur l’hexagone qui bénéficient d’un appui sérieux pour la commercialisation, la pose, la communication et aussi la formation.

Alexandre Justo nommé directeur de CalorGlass
Riou Glass nourrit de grandes ambitions pour son réseau et souhaite l’étendre pour atteindre 100 partenaires d’ici cinq ans. À ce titre, Alexandre Justo a rejoint l’équipe en qualité de directeur CalorGlass. Il est en charge du développement technique et commercial ainsi que de l’animation et du recrutement du réseau des partenaires. Après plus de quatre années de responsabilités commerciales pour la filiale vendéenne Riou Glass VIV, ses compétences lui permettent de disposer d’une connaissance pointue du marché et des vitrages intelligents, d’un savoir-faire en termes de management d’équipes et d’une expertise dans l’animation d’un réseau.

Mise à disposition des Experts d’un “showroom bus”
« Au-delà du produit lui-même et de tous ses bienfaits, notre solution CalorGlass est une opportunité unique pour nos partenaires de valoriser leur savoir-faire et de se démarquer de la concurrence en proposant un produit technique, innovant et à valeur ajoutée », témoigne Alexandre Justo. CalorGlass est un produit très différenciant qui s’adresse à un haut segment de marché. Nous devons garantir à ces clients finaux, exigeants, le meilleur service possible. C’est la raison pour laquelle nous intensifions cette année notre accompagnement et les appuis auprès de notre réseau, avec notamment des formations commerciales plus axées techniques de vente, une assistance technique permanente ou encore des outils d’aide à la vente adaptés, comme le showroom bus que nous leur mettons à disposition, un espace mobile, ludique et design dédié à la démonstration des produits verriers innovants », conclut Alexandre Justo.