Longtemps typique des abords de centre-ville développés au gré d’un urbanisme hétéroclite, le quartier du boulevard de Plymouth, sur la rive droite de Brest (29), bénéficie d’une requalification urbaine articulée autour de l’arrivée du tramway (2012) et d’opérations structurantes qualitatives. Le Phare d’Iroise est de celles-ci, à proximité d’une nouvelle grande salle de spectacles Arena. Sur quelque 4 800 m2 de plancher, ce programme mixte propose trois bâtiments en un, posé sur un socle commercial : une “balise urbaine” sur R+8 accueillant des bureaux et des logements (18 sur 4 niveaux), une “black box” tertiaire sur R+2 et un pôle médical sur R+3.

Neuf fenêtres pour un T2 !
Le parti pris architectural de Pierre-Henri Argouarch, cabinet A3 Architectes, magnifie l’engagement du maître d’ouvrage, Claude Quéré (Océane Promotion) « pour la densification urbaine, la ville verticale, une réelle mixité d’usages, des services en centre-ville et une architecture audacieuse ». Ainsi, outre les performances thermiques (RT 2012) et acoustiques, l’esthétique lance un signal fort : sur fond de sobriété rectiligne variant hauteurs et volumes, les menuiseries Wicona mises en œuvre par l’entreprise Brit’Alu valorisent des façades qui affichent la couleur.
« Ce projet est un condensé d’expériences et de convictions à la fois dans sa programmation, fondée sur la mixité des usages, et pour sa force esthétique, un parti pris de l’architecte, Pierre-Henri Argouarch, avec qui j’ai l’habitude de travailler, explique Claude Quéré, pdg d’Oceane Promotion-Promodev à Brest (29). L’architecte connaissait les solutions Wicona, Brit’Alu est intervenu en sous-traitance de Bouygues Bâtiment Grand Ouest, qui est exigeant, et de fait, je suis très satisfait à la fois de la qualité des produits et du déroulement du chantier », poursuit-il.
La balise se hisse sous un bardage rayé multicolore barré, sur trois des quatre façades, d’un “caisson” vertical abritant les balcons, auxquels répond l’horizontalité des fenêtres en bande filante. Les deux autres pôles jouent l’un le rouge l’autre le noir pour encadrer chacun une façade sur rue pleinement vitrée.
« Pour ne parler que des ouvertures, ajoute Claude Quéré, je suis un stakhanoviste de la luminosité... Par exemple, nous proposons neuf fenêtres pour un T2, et même les garde-corps en métal perforé à 70 %, tout en protégeant de la vue d’un environnement très passant, permettent de laisser voir toute la ville jusqu’à la côte nord du département », conclut-il.

Mise en œuvre de la nouvelle génération d’ouvrants Wicline 65HI
Côté châssis, l’étendue de la solution proposée par la nouvelle génération d’ouvrants Wicline 65HI au design épuré, à hautes performances thermiques et acoustiques – ici 39 dB obtenus avec double vitrage –, a permis de satisfaire les exigences techniques et esthétiques du projet. Posés en extérieur (ITE) et en bande filante (jusqu’à 13 m de long), ils alternent avec des panneaux d’Emalit noir devant les têtes de cloison ou le mur béton, en oscillo-battant (logements) ou à la française (commerces), avec seuil PMR pour les portes-fenêtres des balcons, et intègrent des stores occultants posés après-coup.
« Le chantier était intéressant sur plusieurs points, précise Gaël Moal, chargé d’affaires chez Brit’Alu à Guipavas (29). D’une part, la coordination nécessaire avec le gros-œuvre pour optimiser l’approvisionnement puis la pose des châssis en R+6 et des vitrages aux niveaux inférieurs. D’autre part, sur la “balise”, les rayures du bardage ne laissaient aucun droit à l’erreur, les panneaux se suivant sur les quatre façades ! S’agissant de la longueur des bandes filantes, de 7,7 à 13 m en passant par 8,7 et 10,2 m selon les façades, on a fabriqué en atelier les modules les plus grands possibles de manière à limiter l’assemblage sur site. Un des nombreux avantages des solutions Wicona est que la gamme Wicline 65 propose la plus large traverse du marché : on a ainsi pu intégrer après coup les stores intérieurs, dans l’épaisseur du mur », poursuit-il.
Quand aux murs-rideaux en Mecano grille – complétés de portes Wicstyle 65 – ils se dispensent de traverses à certains endroits pour offrir un aspect lisse souligné par un vitrage extérieur collé. « En supprimant les traverses horizontales d’une partie de ce mur-rideau Mecano, on a “effacé” la visibilité des ouvrants à l’italienne », conclut Gaël Moal.