Nouveaux produits, nouveau siège, nouvelle identité visuelle : l’actualité est riche pour l’entreprise MC France. Nous avons fait un tour d’horizon des différents sujets qui composent l’information de l’entreprise de Cugand avec Franck Rostand, directeur général de MC France.

Verre & Protections Mag : Vous venez d’adopter une nouvelle identité visuelle. En quoi consiste cette démarche ?
Franck Rostand : « Début 2017, nous avons donné le nom de MéO à notre nouvelle fenêtre à frappe, puis à notre nouvelle baie coulissante en avril dernier. Aujourd’hui, MéO devient naturellement la marque commerciale de MC France, celle qui portera notre développement auprès de nos clients.
La marque MéO, soulignée par la signature “la fenêtre émotion”, nous permettra de simplifier notre communication vers le grand public, et vers nos clients professionnels. Notre nouveau site internet www.fenetremeo.com, accompagnera le lancement de cette marque, début décembre ».

Quels sont les symboles les plus importants que vous souhaitez afficher au travers de cette identité ?
« La promesse de la marque MéO, c’est d’offrir une gamme complète de produits (fenêtres à frappe, baies coulissantes, portes d’entrée, verrières et vérandas) 100 % personnalisable, décorative et accessible. Nos menuiseries s’intègrent dans le quotidien du consommateur final pour valoriser son habitat et le rendre unique. Choisir ses fenêtres devient avec MéO un achat plaisir, qui révèle la personnalité du consommateur et lui procure de l’émotion ».

On a l’impression que l’identité Meo prend de plus en plus le pas sur celle de MC France ?
Est-ce juste et si oui, pour quelles raisons ?
« En effet, MéO devient notre nouvelle marque commerciale et sera mise en avant sur l’ensemble de nos outils commerciaux. MC France restera la raison sociale de notre entreprise et notre marque employeur.
Notre volonté est de créer un territoire différenciant et identitaire pour émerger et se positionner face aux nombreux acteurs du marché global de la fenêtre.
MéO va porter une promesse qui répond aux attentes des consommateurs, orientée bénéfices “La fenêtre émotion” plutôt que basée sur les matériaux qui composent le produit ».

Autre actualité de MC France, votre nouveau siège qui a été livré en juillet 2017 Il est conçu comme une sorte de “vitrine de votre savoir-faire”. Il est 100 % MéO. Pouvez-vous nous décrire les menuiseries préconisées et les particularités de leurs mises en œuvre sur ce chantier ?
« Le nouveau bâtiment, imaginé par le cabinet d’architectes Triade, présente des caractéristiques performantes en termes de confort et d’ergonomie tout en minimisant les consommations énergétiques.
Ce siège est une vitrine idéale équipée de 95 châssis MéO un vantail, sur allège vitrée ou avec ensemble composé (Uw = 1,2) ! On retrouve aussi un mur-rideau de trois niveaux couvrant l’ensemble des salles de réunion et trois bandes filantes spécialement conçues pour un espace produit de 200 m2. Nos finitions bois intérieures, en chêne ou pin, sont intégrées dans les différents bureaux.
Des développements spécifiques ont été étudiés pour ce projet comme la trappe de visite intérieure pour accéder au moteur du BSO et un précadre aluminium extérieur pour recevoir l’isolation ».

Vous avez également opté pour des BSO.
Pourquoi avoir choisi la solution de Warema qui est pilotable à distance ?
« Les menuiseries des façades est, sud et ouest sont équipées de BSO Warema pilotés automatiquement pour maximiser les apports solaires en hiver et limiter l’échauffement du bâtiment en été ».

Autre particularité de votre nouveau siège social, il ne possède pas de climatisation. Comment le rafraîchissez-vous ? Quelles solutions avez-vous mises en place ?
« Nous avons opté pour un rafraîchissement limité à 3 °C grâce à un système de poutres climatiques et une PAC 4 tubes avec récupération d’énergie.
La mise en place de stores intérieurs sur le mur-rideau permet de limiter le recours à la climatisation dans les salles de réunion et la sur-ventilation nocturne estivale participe au rafraîchissement du bâtiment ».

À propos de votre site, vous aviez investi près de trois millions d’euros il y a plus d’un an pour lancer la fenêtre MéO. Avez-vous, depuis, investi à nouveau dans votre usine de Cugand ? Avez-vous des projets d’investissements à court ou moyen terme ?
« Depuis 2013, date d’ouverture de notre nouveau site de production de Cugand (25 000 m2) pour lequel nous avons investi 28 millions d’euros, nous avons mené de nombreux projets de modernisation de l’entreprise et de renouvellement de notre offre produits. En février 2017, nous avons en effet lancé notre nouvelle gamme de fenêtre à frappe ; au second semestre 2017, nous avons déménagé dans notre nouveau siège social (nous avions auparavant cédé l’ensemble de l’ancien site industriel et le siège historique de MC France), et en avril 2018, nous avons commercialisé notre nouvelle baie coulissante. L’ensemble des équipes MC France s’est fortement mobilisé pour mener ces nombreux projets. Nous orientons aujourd’hui nos investissements vers la modernisation de notre système d’information et la professionnalisation de notre démarche commerciale ».