Entrepris pour le compte du bailleur social Paris Habitat OPH, le projet de logements collectifs sociaux “Montmartre Housing” est un petit ensemble de deux volumes R+5 (du T1 bis au T5), reliés entre eux par une cour collective. Il est situé Porte de Montmartre (75018), dans un secteur en mutation le long du boulevard périphérique parisien.

Travail en étroite collaboration technique avec France 2000
Pour le chantier, mené par l’atelier Kempe Thill, le bureau d’études Technal a travaillé en étroite collaboration avec l’Aluminier Agréé France 2000, implantée à Torvilliers (10) et dirigée par Jean-Claude Sot, pour imaginer une création spéciale de fermeture de loggia, qui permettrait d’équiper les 50 appartements de jardins d’hiver.
« L’ouvrage Montmartre Housing est le fruit d’une recherche approfondie pour trouver l’équivalent de la nouvelle villa urbaine dans les conditions contemporaines du logement social en France, explique l’architecte André Kempe. Sa forme compacte et rectangulaire (L. 25 x l. 20 m) a permis de réaliser des économies d’échelles et proposer ainsi des jardins d’hiver ».
La menuiserie sur-mesure est fixée par un rail haut et un rail bas sur roulettes en aluminium, et agrémentée d’un vitrage trempé de 15 mm. Ce système assure une stabilité permettant de supprimer les montants verticaux et de proposer ainsi une enveloppe légère aux lignes minimalistes et élégantes.
Les 2 268 m2 de fermetures de loggias mises en œuvre assurent une extension de l’habitat largement vitrée, qui offre des vues panoramiques sur l’extérieur et confère un degré d’intimité supplémentaire grâce aux rideaux occultants, un espace tampon pour capter l’énergie solaire été comme hiver ainsi qu’une barrière acoustique absorbant les nuisances sonores du trafic routier du périphérique.

Loggias dénuées de montants aluminium
Les fermetures de loggias sur-mesure Technal permettent aux occupants de bénéficier d’une pièce supplémentaire lumineuse et protégée du vent tout au long de l’année. Chaque appartement possède une double orientation en angle. Cette implantation, conjuguée aux loggias dénuées de montants aluminium, offre des vues variées sur le parc voisin et ses alentours.
Libérés de “colonnes structurelles”, les angles confèrent de la qualité spatiale aussi bien à l’intérieur que depuis l’extérieur. La frontière entre dedans et dehors est totalement estompée, prolongeant naturellement la cuisine et le séjour/salon vers le paysage urbain.
Les coulissants des jardins d’hiver créent un espace tampon, qui participe à l’équilibre du bilan énergétique des logements. Lorsque les températures sont basses, il stocke les apports solaires afin de limiter les déperditions au cours de la nuit. En été, il assure une ventilation naturelle de l’habitat. Le confort quotidien des occupants est amélioré et leurs factures d’énergie réduites.
108 châssis à la française Soleal 65 et 80 coulissants à ouvrant caché Lumeal Minimal viennent compléter les menuiseries des appartements. Thermiquement performants, ils participent au bien-être intérieur (Uw = 1,35 et Sw = 0,38 en hiver et 0,39 en été). L’ensemble de ces solutions Technal permettent également de renforcer la performance acoustique des pièces à vivre d’environ 17 dB. Un aspect important puisque, situés à proximité immédiate du boulevard périphérique, les bâtiments protègent les occupants des bruits du trafic routier.