Début septembre, on annonçait que Yoann Arrivé, directeur général depuis 2014, occupait désormais la fonction de PDG (lire également Verre & Protections Mag n° 106, page 16)
Issu du sérail “maison” puisqu’il a gravi successivement les échelons, directeur commercial en 2010 puis directeur général en 2014, pour occuper aujourd’hui la fonction de PDG, Yoann Arrivé, 41 ans, marié et père de trois enfants, a répondu à nos questions.

Verre & Protections Mag : Vous êtes chez Concept Alu depuis dix-sept ans et avez évolué à plusieurs postes. Comment s'est opérée cette dernière transition au poste de PDG ?
Yoann Arrivé : « Assez naturellement, en fait. Lorsque j’ai pris la direction commerciale en 2010, très rapidement, je suis intégré à des réunions stratégiques, avec Camille et Marie-Pierre Ouvrard, le couple de créateurs de Concept Alu. Et puis dans les mois qui ont suivi, je suis entré au comité de direction, ce qui m’a permis d’avoir une vue de l’entreprise avec un angle de vue qui était inconnu pour moi auparavant ».

Est-ce facile de passer d’un rôle de directeur commercial à celui de dirigeant ?
« Oui, d’autant plus qu’avec Camille et Marie-Pierre Ouvrard, nous avons passé vraiment du temps en trinôme, pour des discussions sur le développement, notamment. Le projet a donc été vraiment mûri et ma nomination est intervenue à la suite de mes deux prises de participation dans Concept Alu.

Quelle est désormais aujourd’hui la répartition du capital de l’entreprise ?
« Nous sommes aujourd’hui deux seuls actionnaires : la famille Ouvrard et moi-même ; je suis l’actionnaire majoritaire ».

À un nouveau PDG on pose souvent comme première question : "Quels sont les dossiers prioritaires auxquels allez-vous vous atteler" ?
« Pour être très clair, pas de révolution mais la gestion de deux enjeux majeurs, gérer une transition qui s’est faite en douceur et très naturellement, et puis mettre en place une stratégie importante de développement de Concept Alu. Cela passe par des investissements sur des personnes. Ainsi, nous avons pourvu de nouveaux postes de direction, notamment, un directeur technique ( Jean-Marc Prive) et une directrice administrative financière (Sophie Wilmes) respectivement arrivés dans l’entreprise il y a 18 mois et 6 mois. Nous avons aussi recruté un responsable R&D et nous sommes actuellement en plein recrutement d’un animateur de réseau. Après ces arrivées de compétences, nous allons également mettre en place des investissements forts dans la formation. Au cours des 18 derniers mois, nous avons multiplié par trois le budget de formation auprès de nos collaborateurs pour des formations en management, motivation, production et suivi qualitatif. Je considère que si nous voulons que Concept Alu demeure l'entreprise reconnue pour être très innovante et continue son développement sur le marché français, il faut impérativement que ses salariés grandissent avec elle ».

Vous avez annoncé, l’hiver dernier, vouloir doubler votre volume de production dès 2019. Où en êtes-vous de ce projet ? Est-ce toujours votre objectif ?
« Effectivement, aujourd'hui nous avons comme objectif premier, d'avoir un outil, en 2019, qui puisse doubler la production de Concept Alu dès le second semestre 2019. S’il est encore un peu prématuré pour rentrer dans les détails techniques de cet accroissement de nos capacités de production, je peux toutefois vous dire que nous allons, notamment, doubler notre ligne de fabrication de pergolas sur laquelle nous travaillons déjà en 2/8 depuis l’été. Nous souhaitons, pour ce faire, acquérir des terrains bordant notre site de production actuel et nous négocions actuellement avec les autorités locales, la possibilité de racheter du foncier et donner ainsi l'opportunité d’augmenter de 30 % la surface de l’usine ».

Sur le plan marketing, vous vous êtes adossés à trois sportifs de haut niveau, il y a un an.
Quel premier bilan tirez-vous de cette collaboration ? Va-t-elle perdurer, évoluer ?
« Le bilan que je pourrais tirer de cette collaboration est chiffré : on a augmenté notre taux de notoriété assistée ; ensuite, on est premier aujourd'hui en France sur les items de qualité et d'innovation ; et puis, on a une augmentation du trafic et des leads où l’on est à plus de 30 % sur l'année 2017-2018. Nous sommes d’ailleurs en avance sur nos prévisions. Sur le plan humain, Élodie Clouvel, Camille Lacourt et Florent Manaudou ont passé beaucoup de temps avec nous et avec nos collaborateurs, que ça soit au siège ou avec les concessions. Je pense qu’ils apprécient ces rencontres et ces moments qui restent pour tout le monde dans l’entreprise comme des moments historiques ».

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris à leur contact ?
« Indéniablement le fait que leurs sports, que ce soit le pentathlon moderne ou la natation, sont avant tout des sports collectifs et non pas, comme on pourrait le croire, des sports individuels. On les connaît, notamment Florent et Camille, uniquement sur le fait qu'ils soient montés seuls sur la plus haute marche du podium mais ils nous ont expliqué leur travail en collectif. Par exemple le nageur de dos qui aide le nageur de crawl sur les aspects techniques. Également le rôle important de ceux qui les entourent, entraîneurs et même les personnels qui entretiennent les piscines où ils s’entraînent. Ils nous ont tous dit, sans exception, que leur réussite n’était que collective. Ils ont également très bien compris qui nous sommes et quel était notre positionnement. Je pense que c'est pour ça aussi qu'il y a une véritable alchimie qui s'est créée entre eux et la marque Concept Alu ».

Pour terminer, peut-on parler du marché ?
Quelle vision avez-vous du marché sur lequel évolue Concept Alu ?
« À l’heure actuelle, je qualifierais le marché de “stagnant” mais je me refuse à être positif ou négatif. Je dirais qu’il est à + ou - 0,5. À +0,5, on pourrait entendre qu'on est sur une évolution du marché mais selon moi, non, on est vraiment sur un marché stagnant. Toutefois, nous sommes prêts, si le marché reprenait avec des croissances à 7, 8, 10 %. Par contre, sur le marché de l'extension, nous avons vraiment progressé. Le marché de la pergola est toujours en évolution et Concept Alu, pour ne parler que de nous, a multiplié par deux sa production de pergolas. Et je pense que c'est une tendance qui va durer ».

Propos recueillis par Frédéric Taddeï