DSI propose une nouvelle version de son logiciel dédié aux fabricants de portes, fenêtres et murs-rideaux, nommée Chacal Next, qu’il a présentée en avant-première à Bruxelles le 6 juin dernier. Elle sera disponible sur le marché dès septembre, en mise à jour gratuite pour les abonnés.
Chacal Next permet un temps de calcul des éléments amélioré de 30 à 70 % selon l’ordinateur utilisé ; par exemple, si le temps de calcul pour la fabrication d’une fenêtre est de 34 s avec Chacal iX, le même projet sera calculé en 15,42 s avec Chacal Next.
Interface noire
Dans sa nouvelle version, Chacal Next propose une interface orientée vers les utilisateurs, plus efficace, plus simple, et plus agréable au quotidien. Suite à une étude sur les préférences des utilisateurs, il s’est avéré que 49 % des personnes préfèrent une interface en blanc sur fond noir. L’écran de base de Chacal Next est donc noir, avec les écritures en blanc ou en couleur, ce qui en rend la lecture plus facile et plus reposante pour les yeux. Néanmoins, Chacal est également décliné sur fond blanc.
L’interface utilisateur est améliorée, et rendue plus accessible pour permettre de convertir facilement les devis en commandes, en utilisant le langage du menuisier et non celui de la programmation.
L’interactivité entre l’interface et l’utilisateur vise à limiter le nombre de clics indispensables pour avancer le travail, avec des informations disponibles facilement. Pour les coupes sur un élément, il suffit de cliquer sur ce profilé pour obtenir une coupe interactive avec toutes les informations nécessaires. Une cote manuelle peut être rajoutée. Pour les murs-rideaux, il existe un nouvel onglet “coupe” qui permet d’obtenir plusieurs coupes et de les compléter si nécessaire.
Un onglet “résultat” présente les notes de calcul, les prix de la main-d’œuvre et des composants, il est exportable vers Excel. Les nouvelles fonctions sont regroupées dans une nouvelle barre d’outils : zoom, prise de cotes sur la coupe, notes possibles, rajout d’accessoires (poignées, joints...)

Du devis à la production
Chacal Next est capable de chiffrer un devis en calculant les prix (via une grille de tarif ou au déboursé réel) et d’éditer tous types de documents commerciaux. Il permet ainsi de traiter la commande et de gérer son suivi jusqu’à la fin de la fabrication et à la facture.
Il permet de calculer tous les composants (pièces, usinages, temps de main-d’œuvre, vitrages, ...) et d’éditer tous les documents ou fichiers informatiques nécessaires à leur traitement (Export en fichier DXF ou DWG). Il optimise les découpes des profilés et des panneaux, génère des plans et coupes détaillés en automatique, édite tous types de documents techniques, fait un calcul thermique complet et détaillé, permet une visualisation en 3D des menuiseries, pilote toutes les machines de l’atelier et les terminaux de production (atelier sans papier), remonte les informations en temps réel, et édite les factures. Enfin, il s’interface complètement avec un configurateur Web externe, et/ou un ERP, et/ou un logiciel extérieur, aussi bien en import de données qu’en export.

Nouveau module BIM
Le BIM (ou modélisation des informations du bâtiment) est de plus en plus imposé par les maîtres d’ouvrages, pour un regroupement complet de toutes les informations du bâtiment. Le terme BIM regroupe la maquette numérique et le processus de fabrication de tous les éléments du bâtiment, ce qui concerne Chacal Next, dédié aux fabricants de fenêtres et aux gammistes.

Ainsi, annonce Nicolas de Mol, directeur général de DSI, « Chacal Next est totalement compatible avec l’un des formats du BIM, le format Autodesk Revit (par Autocad). Chacal Next permet l’export de fichiers BIM vers Revit, sans ressaisie. »
Pour cela, un logiciel additionnel est ajouté à Revit, pour importer les menuiseries depuis Chacal avec leurs vues en 3D (module “viewer 3D”). L’import d’une fenêtre est rapide : entre 1 mn et 1,5 mn. Nicolas de Mol précise : « Ce transfert est plus rapide et plus économique que de créer un objet BIM, ce qui prend une journée ou deux. » Les éléments peuvent être fournis à l’architecte ou au BIM manager, soit sous fichier XML, soit, de façon plus détaillée, sous la forme d’un fichier Revit regroupant toutes les fenêtres du projet.
Cependant, il faut noter que, si le logiciel Revit est utile pour le BIM et pour les gros chantiers, il ne permet pas de fabriquer les fenêtres.
Nicolas de Mol estime que, « si les promesses du BIM sont alléchantes, il n’est pas sûr que le BIM soit utile pour tous les fabricants. À part les gammistes, peu de clients industriels seraient concernés. En effet, des fichiers trop détaillés deviennent trop lourds et difficiles à utiliser. »

Autres nouveautés
Plusieurs modules ont été rajoutés dans la nouvelle version de Chacal, dont le module “facturation”, pour les petits clients ne disposant pas d’un ERP. Ce module édite des acomptes, soldes, avoirs, précise les conditions de paiements et fournit des factures, détaillées ou non.
Le module “statistiques” permet l’édition de statistiques commerciales et techniques.
Le module “alias” est destiné aux menuiseries comprenant un dormant de base, décliné avec différents ouvrants et différents accessoires (joints, mousses) pour différents degrés d’isolation thermique. Cela permet de garder le dormant de base avec ses “alias” sans devoir ressaisir la fenêtre entière (même feuillure, mêmes chambres, mêmes nomenclatures, etc.).
Chacal Next permet également de gérer des tarifs (lignes de tarifs pour les accessoires du négoce), les petits bois cintrés (en soleil) au-dessus des baies, les profilés complémentaires. Il permet aussi de mémoriser les variables d’environnement VE (choix précédents) et la gestion des messages (possibilité de continuer en ignorant un message d’erreur). Les options sont regroupées avec un outil de recherche. Cette version sera distribuée à partir de septembre, et il n’y aura pas de paramétrage à faire pour passer à Chacal Next. Il faudra juste compléter des informations pour certains modules (exemple : le module BIM).
D’autres évolutions sont à suivre d’ici 2 à 3 ans et concerneront les paramétrages. Ces modifications seront surtout destinées à l’utilisateur quotidien.