> Initiatives Menuiseries > 27 mars 2017   

Cortizo, acteur européen reconnu dans la fabrication de profilés en aluminium et PVC pour l’architecture et l´industrie, a terminé l’année 2016 avec des chiffres records, atteignant ses maximums historiques de chiffre d’affaires, de production et d’emplois.
La multinationale espagnole a enregistré un chiffre d’affaires de 470 millions d’euros, soit une hausse de près de 12 % par rapport aux 419 millions réalisés l´année précédente. Cette évolution s’explique par une augmentation remarquable de la production qui a atteint l’année passée 71 017 tonnes (+19,4 %), contre 59 455 tonnes en 2015. Quant à la distribution des ventes, 70 % ont été destinés à l´exportation. La France est l’un des principaux marchés de Cortizo, pays où ont été vendus 22 % de sa production, soit des ventes à hauteur de 20,1 millions d´euros.
2016 fut aussi une année majeure en terme d´emplois pour Cortizo. L’augmentation de la demande et l’ouverture de nouveaux centres logistiques ont permis de créer 236 nouveaux postes. En France, l’intégration d’une équipe de nuit pour faire face à l’augmentation des commandes a permis d’embaucher 20 salariés supplémentaires. Actuellement, le groupe emploie 2 510 personnes dans toute l´Europe, dont 100 personnes qui travaillent dans l’usine Chemilloise.

Cortizo France
Cortizo compte une usine à Chemillé depuis 2015. L´installation comprend une presse d´extrusion d´une capacité de 2500 tonnes, complètement automatisée, capable de produire jusqu´à 12 000 tonnes par an de profilés aluminium destinés à différents usages, dans les secteurs industriels les plus divers. De plus, elle dispose d´une ligne de laquage verticale dotée de la technologie la plus avancée pour le traitement superficiel de 1000 tonnes mensuelles de profilés aluminium. Le centre productif français est également composé d’un système d´emballage, afin de plastifier et/ou rétracter le profilé, connecté directement avec le déchargement du laquage, d’une ligne d´assemblage de pont thermique dernière génération, de zones de stockage et d’espaces à usage administratif.
La multinationale compte aussi un centre de traitement et gestion des déchets de l’aluminium intégré dans le réseau Cortizo Recycling, une division du groupe consacrée à la transformation des rejets d’aluminium en billettes pour la fabrication de profilés.

(0) Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Partagez cet article !

About Author

pamela venkatachellan