Pour accompagner la stratégie omnicanal de ses clients, CAIB développe son offre de services digitaux. Après la refonte de son site Internet, l’entreprise choletaise propose désormais trois configurateurs en lien avec ses univers métiers : “fenêtres et portes d’entrée”, “business” et “chantier”. Accessibles depuis le site Internet de CAIB, deux de ces applications sont également proposées en téléchargement depuis les boutiques Apple et Android. « Cela fait deux ans que nous avons lancé notre transformation digitale, explique Patrice Bondy, directeur général de CAIB. (lire également Verre & Protections Mag n°94, page 124). Notre transformation digitale a été plus complexe que celle d'autres acteurs qui vendent en direct aux professionnels. Le marché de la menuiserie se répartit environ entre 70 % de vente directe, des fabricants aux professionnels, et 30 % via des intermédiaires, négoce, grandes surfaces de bricolage ainsi que des réseaux qui possèdent des centrales de référencement. Dans ces 30 %, précise Patrice Bondy, trois acteurs évoluent dans une “relation tripartite” : un fabricant, un négoce et un professionnel. Cela veut dire qu'il faut absolument que cette relation tripartite soit couverte par le digital ».

La difficulté de gérer une “relation tripartite”

De gauche à droite : Jacques Brossard, chef de produit menuiserie Point P, Patrice Bondy, directeur général de CAIB, Jean-Charles Hubert, responsable communication régionale Point P, Mélissa Ducos, responsable service relation clients CAIB, Ludovic Boursier, directeur marketing et logistique Point P Bretagne et Pays-de-la-Loire, Catherine Naud, responsable relations clients, Jean-Louis Gallard, chef de produits et responsable expertises CAIB, Estelle Fabre, assistante de la direction du marché menuiserie Point P, Anthony Somaria, chef de marché services digitaux Point P, Catherine Volsfelts, directrice du marché menuiserie Point P, Christophe Papin, dirigeant de Papin Sarl, Edith Choisnet, responsable communication et marketing opérationnel CAIB, et Gérard Viault, 2e adjoint à la ville de Jallais.


C’est d’ailleurs ce qui a compliqué le jeu de CAIB dans la digitalisation de sa relation clients. En effet, lorsqu’un industriel de la menuiserie “classique” s’adresse directement à un professionnel, il a un interlocuteur en moins. Comme l’activité de CAIB est de travailler avec la distribution, le fabricant choletais a donc dû concevoir des outils qui permettent à chacun des trois intervenants (fabricant, négoce, poseur) de travailler avec les deux autres. Par exemple, le professionnel a accès au configurateur business par son fournisseur négoce qui va ensuite envoyer la commande à CAIB. C'est d’ailleurs pour cette raison que des outils ont déjà été développés par les menuiseries industrielles qui travaillent en direct avec le professionnel. « À notre connaissance, précise Patrice Bondy, il n'y avait pas, jusqu’alors sur le marché, de dispositif, aussi complet que le nôtre, qui prenne en compte les trois acteurs de cette chaîne tripartite ».

Autant destinés aux particuliers qu’aux poseurs et aux distributeurs

Ces outils gratuits d’aide au choix et d’aide à la vente permettent donc à l’ensemble des acteurs (particuliers, poseurs, distributeurs) d’être accompagnés dans leur projet menuiseries : configurer des menuiseries, chiffrer, passer et suivre des commandes et prendre des cotes sur les chantiers. Ils sont interconnectés pour éviter les ressaisies et gagner du temps.
Ces trois configurateurs viennent s’ajouter au configurateur thermique existant, spécialement conçu par CAIB pour répondre aux exigences de la RT 2012.
Le configurateur “fenêtres et portes d’entrée” permet de visualiser les menuiseries en 3D en tenant compte du choix des matériaux, équipements, couleurs et accessoires. Il est également possible de projeter les menuiseries sur la façade ou à l’intérieur de l’habitation. Cette application est disponible en ligne sur le site internet de CAIB et aussi téléchargeable pour ordinateurs, tablettes et smartphones. Le configurateur “chantier” se veut un véritable guide “vulgarisant” et simplifiant les relevés de cotes et les prises de notes sur chantier. Enfin, le configurateur “business”, directement relié à l’ERP de CAIB, disponible en ligne sur le site caib.fr, permet de réaliser des devis, puis de saisir des commandes de menuiseries sur-mesure et d’en assurer le suivi en ligne. Un compte professionnel personnalisé propose de gérer les conditions d’achat et de vente.
« Nous avons axé le sens de la transformation digitale de CAIB sur l'interconnexion de tous les acteurs du circuit de vente. Nous sommes un industriel et notre vocation est de servir le marché de la distribution. À travers ces outils que nous mettons en place, CAIB se soucie donc à la fois de ses clients, mais aussi des clients de ses clients. C'est une “chaîne” », résume Patrice Bondy.