Tout nouveau dans le paysage de la capitale polonaise, le “Warsaw Spire” s’est vu décerner la première place de l’“Eurobuild Awards”, dans la catégorie des projets d’architecture les plus ambitieux. Le gratte-ciel est équipé de 64 moteurs pour les ouvertures des portes (Série DDS 54/500) fournis par la société allemande D+H Mechatronic. Parfaitement intégrés à l’architecture du bâtiment, ces mécanismes sont essentiels à sa sécurité et à sa ventilation. En cas d’incendie, les moteurs peuvent ouvrir jusqu’à quatre-vingt-dix degrés les portes du gratte-ciel, mais servent aussi à la ventilation naturelle.

Faire entrer de manière contrôlée de l’air frais dans le bâtiment
La société D+H est reconnue pour ses technologies et ses moteurs permettant l’ouverture et la fermeture automatisée de fenêtres. Plus méconnues, le fabricant propose aussi des solutions d’ouverture de portes. Cette innovation est donc désormais visible dans le gratte-ciel « Warsaw Spire », situé au cœur de la capitale polonaise.
Pour les concepteurs, la construction d’un bâtiment, haut de deux cent vingt mètres, représentait une occasion unique d’implanter une technologie de pointe. Un tel projet architectural se révèle propice à la créativité, la productivité et la concentration. Les moteurs DDS créent une ambiance confortable et agréable sur une surface de bureaux de 109 000 m2, en faisant entrer de manière contrôlée de l’air frais dans le bâtiment.

Un boîtier à chaîne spécialement conçu pour les portes
Le boîtier à chaîne DDS 54/500 a été spécialement conçu pour les portes. Comparé aux moteurs de fenêtres, il se distingue par une conception plus robuste et compacte. Le moteur peut actionner l’ouverture des portes battantes à quatre-vingt-dix degrés de façon entièrement automatique et avec une force de 500 N maximum. Il est piloté directement par des centrales D+H et des boutons poussoirs, ou d’autres éléments configurables.
En cas d’incendie, les moteurs actionnent l’ouverture des portes et désenfument ainsi en un temps record les issues de secours. L’air frais repousse la fumée et la chaleur en hauteur vers les bouches d’évacuation.